RSS
RSS


NC16 - Romances hétérosexuelles et homosexuelles
 
anipassion.com

Jun, le Panda Roux. { Terminée }

 :: Gestion du personnage :: Fiche personnage :: Les poids plumes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 10 Avr - 5:00
Jun Han


Nom : Han
Prénom : Jun
Âge : 21 ans 15/02
Origines : Chinoise
Orientation sexuelle : Homosexuel
Groupe : Personnel
Emploi : Serveur du bar
Dominance : Dominé
Famille de race mêlée : Ours { Atavique }
Animal de race mêlée : Panda Roux de Styan
Appellation scientifique : Ailurus fulgens styani
Quelle catégorie de poids : Léger
 

Identité
 

Goûts :Les goûts et les couleurs sont propres à chacun, qu'est-ce que j'aime ? Qu'est-ce que je n'aime pas ? Autant vous dire que si je fais une liste détaillée on est partis pour des heures d'amusements, ou d'envie, tout dépend de ma façon de vous raconter ça non ? Un peu de fun ! Ou pas... Je suis d'un ennui mortel !

Ce que j'aime, la musique, la bonne musique ! Qu'est-ce que j'entends par là ? Une musique bien écrite avec un instrumental magique et une voix géniale. Bien que le classique reste plaisant, c'est plus facile de s'amuser en se trémoussant en soirée sur du Imagine Dragons que sur du Mozart.  Bien que c'est assez cocasse et je suis sûr que bourré ça peut être amusant.

J'aime aussi la bonne nourriture, du moins ce qui est fait avec amour, sans limite de calorie, pas de régime pour moi ! Qu'est-ce que c'est que ça, faut aimer ce qu'on nous offre.

J'aime rester discret, pourtant en voyant ma tête on ne dirait pas, mais, tout dépend de qui vous êtes. Je n'aime pas trop me frotter au plus gros que moi, ça me rend totalement coincé et j'ai envie de me cacher, dans un espace plein de gens c'est facile, mais quand c'est vide autant dire que me cacher derrière mes mains paraît être la meilleur solution. Par contre, les autres pas de cadeaux, qui à dit que j'étais pacifiste ?

Je n'aime pas les femmes, du moins pas les femmes trop bavardes et collantes, vous savez le genre de femme qui se prend pour un autocollant, dur de s'en détacher.

Je n'aime pas les gentils, trop gentils, ça donne envie de les embêter jusqu'à ce qu'ils deviennent méchants.


Caractère :  Mon caractère, comment je vais pouvoir décrire ça ?

Quand on me connaît bien on peut dire que je suis de type un peu fou fou, gentil, mais pas trop. On peut aussi dire que je suis un chieur, qui passe son temps tout seul et que dès qu'il y a trop de monde devient littéralement quelqu'un d'autre.

Y'a deux moi, le moi solitaire, qui passe les trois quarts de sa vie seul à vagabonder la musique à fond dans les oreilles, puis le moi quand y'a du monde ou quand on m'emmène en soirée, chieur, qui aime faire rire ou énerver. Je peux être horrible ou adorable, ça dépend du moment et de qui vous êtes.

Mesdemoiselles, vous pouvez oublier tout amusement trop corporel avec moi, bien que j'aime vous aguicher, quand vous méritez mon attention, je passerais le reste de mon temps à vous ignorer, c'est marrant une femme énervée !

Messieurs, comme les demoiselles, l'amusement trop corporel on repassera, même si j'avoue que mon attirance est pour vous, j'ai plus envie de courir me planquer quand on parle d'acte sexuel ou autres échanges corporel. Je vous fuis encore plus que les femmes, j'ai plus de danger avec vous qu'avec elles après tout. J'aime embêter grand et petit quand c'est assez facile et que je sais que je ne crains rien, des gens que je connais, ou les amis de mes amis.

Restons cachés, les hommes sont dangereux et les femmes sont … elles sont belles, tous ce qui me plaît chez elle c'est de les voir crier et s'énerver.

Plutôt serviable, gentil au boulot, je serais un serveur très agréable, le boulot c'est le boulot, je n'ai pas fini mes études je tiens à le garder.

Caractère de cochon, oui. Autant j'aime bien embêter les gens les énerver, autant moi il ne faut pas trop m'embêter. Quand on est solitaire on peut soit ignorer, soit répondre de façon blasée, ou comme moi, de façon plus agressive, attention à vous, j'ai l'air mignon, mais je ne suis pas inoffensif, caressez-moi dans le sens du poil.


Physique : J'ai les cheveux bleus de naissance ! Non, je suis roux. J'assume très peu cette couleur, je trouve ça beau sur une femme, sur un autre homme, mais sur moi non. J'ai choisi du bleu, c'est sympa comme couleur, ça change et ça va avec la couleur de mes yeux, bleu/gris. J'ai le regard aussi doux que celui d'un panda roux, quand je te regarde c'est un peu en mode « aime-moi », même si ce n'est pas forcement ce que je veux, mon regard me trahira toujours. J'ai une cicatrice à la lèvre, un bout d'oreille en moins, pour la même raison, petite altercation violente, ça m'a arraché les deux piercings. Ne me reste plus que le lobe percé et le nez, j'hésite beaucoup à me faire de nouveaux piercings à la lèvre.  J'ai le visage lisse autrement je n'ai pas énormément de poils, du duvet blond à la limite, mais rien qu'on verra sans me fixer pendant minimum une bonne heure.

J'ai des tatouages sur les bras et un sur le torse « dare », j'aimerais m'en faire plein d'autre, sur les jambes, on verra avec le temps. Niveau corps autres que mes tatouages, je n'ai rien à redire, je suis fin, je n'ai pas de graisse, ce qui fait mon poids c'est le peu de muscle que j'ai qui me fait atteindre les cinquante-huit kilos. Je ne suis pas vraiment grand, ouais je suis assez petit du moins tout dépend du pays, pour un asiatique c'est pas mal un mètre soixante-neuf, pour les pays européens je pense que c'est assez petit oui.

Je prends soin à chaque détail quand je travaille, j'évite de montrer mes tatouages, du coup je ne remonte jamais mes manches, même si c'est difficile pour moi qui passe mon temps manche relevé hors du boulot. La chemise bien repassée, la tenue bien ajustée à mes formes, tout pour plaire et ramasser un maximum de pourboire.

Hors du boulot, j'ai un style sobre, du noir, du gris rien de bien voyant. C'est pour compenser mes cheveux, comme cela on me remarque à peine, on me regarde deux secondes puis pouf, je ne suis plus intéressant. Je suis adepte des Dr Martens par contre, toutes les couleurs, toutes les formes, la chose la plus voyante sur moi c'est mes chaussures, même si j'évite de porter les plus flashy juste pour des petites sorties en ville, en soirée je ne me gêne pas bien entendu. Le plus important c'est d'être bien dans ses baskets !


Histoire
 

Histoire :
Life is a drink, and love's a drug


Je suis l'ignorance, je n'ai pas vraiment eu un début de vie intéressant. J'ai deux parents singes, qu'est-ce que ça peut représenter pour moi ? Pas grand-chose, de toute façon, je suis comme eux non ? Un enfant singe. C'est pas comme si j'en avais conscience dans les débuts de ma vie. Je n'ai pas peur de dire que je suis un homme ennuyant. Du moins que j'ai été un gosse ennuyant. On connaît tous une éducation différente. Bien moi, j'ai eu le droit à une éducation dans le plus grand respect des traditions, je ne le disais pas, mais ça m'ennuyait. Je suis donc resté un bon petit bonhomme qui faisait toujours tout pour plaire à ses parents. Je passais énormément de temps avec mon grand-père, un fervent admirateur des pandas roux. J'avoue que plus jeune je ne voulais qu'une chose, c'était passer du temps avec mon grand-père pour qu'il m'apprenne des choses sur sa vie et sur la vie en général. Lui, il ne vivait pas autant dans l'ancien temps que mes parents. Il respectait un tout autre règlement de vie, qui me semblant étrange, mais j'aimais plus comment il vivait lui que ce que moi je devais faire. Jusqu'à mes douze ans ma vie était celle d'un jeune enfant normal, je passais mon temps à travailler pour être le plus intelligent de ma classe. Pour voir ma mère me sourire à chaque fois que le professeur lui disait que j'étais son meilleur élève, que je devais continuer comme ça.  L'ennui total.

J'ai pourtant commencé à m'amuser un peu plus avec des élèves qui habitaient non loin de chez mon grand-père. On passait nos vacances ensembles, on jouait dans la forêt, les champs, bien que là, on nous criait souvent dessus. C'est vrai qu'ils retrouvaient un sacré bazar après notre passage. Du coup, nous jouions sur un très grand arbre, sur lequel on avait accroché un pneu pour s'en servir de balançoire, oui comme dans les films, on se trouvait malin comme ça. J'étais un petit singe comme les autres, je vous jure, j'ai rien demandé.

Une après-midi, il faisait chaud, on jouait avec la balançoire, je suis monté sur la banche qui tenait le pneu et ils se sont amusé à balancer de plus en plus fort le pneu, dès que je pouvais le toucher c'était pour le renvoyer encore plus fort, ça serait drôle qu'il fasse un tour. Bien oui, avec moi juste en haut, on n’y voit aucun danger, en même temps j'aurais pu passer dans les morts les plus nuls si j'y était passé. Du coup, il se balance de plus en plus il arrive presque en haut et retombe lourdement, échec total, l'arbre craque un peu, mais rien de bien alarmant. De toute façon le fermier qui nous avait aidé nous a dit que ça tiendrait avec nos poids plumes. Alors on continue encore et encore. On y met plus de force, ça craque encore et encore, puis rien à faire, il ne fait pas le tour, sûrement trop lourd. Alors on a essayé avec un objet plus petit. Tant pis pour le pneu. On a donc prit un petit bidon, avec la force il fait un tour puis deux, puis il passe par-dessus mon épaule et reste là. J'ai la petite corde posé sur l'épaule et le bidon sur le dos, je le fais passer par l'autre épaule en riant un peu, fier que cette fois, l'objet soit passé. Je fais un peu le pitre, les vacances ça rend toujours les gens plus heureux qu'ils ne le sont habituellement. Je me mets à quatre pattes et je refais passer le bidon pour retirer les deux autres tours déjà fait, j'ai les bras un peu petit donc j'y vais avec un peu plus de force en le lançant par dessous. Il est bien gentil le bidon, mais il me retombe dessus en plein sur le dos, je grogne un peu et recommence, cette fois je me relève pour le récupérer en vol, mais j'ai glissé et le bidon m'a suivi. Vous savez si une corde est jetée assez vite elle fera le tour de sa cible jusqu'à, soit, arriver au bout, soit heurter quelques choses qui la freine. Là, j'étais la cible, elle a fait un tour de moi et s'est stoppé à cause de ma main. Je suis tombé de l'arbre et si cette branche n'avait pas été autant martyrisée avant ça, j'y serais sûrement resté. Oui, j'ai eu très mal, oui j'ai fini à l’hôpital, j'ai eu une marque de corde tellement longtemps sur mon cou, et la marque de l'emplacement de mes doigts pour éviter de ça ne serre trop dans la chute. Le premier réflexe quand on a un truc autour de la gorge, c’est d’essayer de le retirer, j'avais juste glissé mes doigts dessous. Le traumatisme, c'est fou, mais maintenant j'ai la phobie des balançoires, c'est déjà bien, j'aurais pu avoir la phobie des arbres, un peu plus handicapant.

Je me suis reposé et au fond de moi je sentais que tout avait changé. Toute ma vie n'était pas comme je l'avais connu. Je ne comprends pas trop ce qui se passe, ai – je un problème ? Suis-je un problème ? La seule personne à voir le souci c'était mon grand-père, il le sentait et j'avoue que moi aussi je l'ai senti. Un peu comme si tout un monde n'était qu'une couverture pour un autre, comme si nous n'étions plus tous pareils. Tous des singes. Sans m'expliquer pourquoi, il m'a offert un petit collier avec des cheveux à lui, il m'a forcé à le garder. Non, mais j'allais me faire maltraiter avec un collier aussi féminin sur moi, c'était un truc de nana à mes yeux.


C'est papy qui m'a donc expliqué tout ça. Ma particularité, ce que ça voulait dire ou ce que ça pouvait faire. Je passais plus de temps avec lui qu'avec mes parents, eux n'y comprenaient pas grand-chose. Petit élève sérieux, toujours droit, respectant le règlement à la lettre, le petit élève modèle à qui on aurait envie de botter les fesses pour qu'il s'amuse un peu plus. J'étais toujours comme ça au final, normal, l'amusement était devenu un peu comme une de mes plus grandes peurs.  En grandissant, j'ai cherché à plus me renseigner, papy étant parti et mon corps changeant de plus en plus, je devenais un jeune homme qui commençait à ne plus se comprendre lui-même. J'avais en main ce qu'on m'avait laissé, mais c'est dur quand on est seul. J'ai creusé encore et encore jusqu'à cette île, je n'ai pas vraiment attendu l'accord de mes parents, je ne les déteste pas, ce n'était pas pour ça que je suis parti. Pour eux c'était seulement pour ça, mais moi j'avais juste besoin d'en savoir plus, me découvrir et apprendre un peu plus sur tout ça. J'ai gardé son collier avec moi, tous ce temps, c'est comme une barrière un souvenir, une chose que je n'ai pas du tout envie de quitter. Il m'a appris à gérer ma forme panda, pur m'éviter les soucis bien entendu, mais je garderais quand même le collier.

Donc petit déménagement, loin, très loin de ma petite maison dans mon coin perdu. Je suis donc arrivé en milieu d'année, j'avais seize ans, le droit à la pension et j'étais beaucoup trop perdu par tout ce monde différent. Timide, solitaire, grognon, c'était mon quotidien d'éviter les gens, de leur grogner dessus s'ils faisaient des réflexions idiotes et non obligatoires. J'ai pris quelques libertés avec mon argent de poche, piercings, tatouages au final ça me correspondait bien. Plus les années passaient moins j'avais la tête du petit garçon timide. Cheveux bleu, piercings, tout ça j'adorais, j'adore toujours. J'ai bossé de moins en moins, j'arrivais à avoir un niveau potable, sans rien faire, perdre toutes ses bonnes habitudes, au fond, j'ai au moins perdu mon stress perpétuel.


Pourtant, j'ai arrêté l'école, j'ai pris peur de tout ce monde, j'ai trouvé un autre stress dans la vie, les gens. J'aime être seul, c'est plus agréable et je n'ai pas besoin de me méfier. Pour expliquer ma peur je vais vous dire ce qui s'est passé. J'avais ce qu'on aurait pu appeler des amis, on était souvent ensemble et leur présence ne me dérangeait pas plus que ça, je les supportais. Ils ont donc prit la peine de faire une petite soirée, pour faire plaisir je m'y rends, faut bien se forcer à sortir de temps en temps, puis c'est comme ça qu'on s'amuse, non ? Soirée avec un peu d'alcool, je ne voulais pas boire, je n'ai pas bu, je n'étais pas drôle, seulement un chieur, c'est ce qu'on m'a dit. J'ai continué puis on a commencé à me servir des verres de jus de fruit ? Ce n'était pas un goût habituel, j'étais un peu idiot, j'ai bu, encore et encore. Du moins, j'ai arrêté quand j'ai commencé à avoir trop chaud. J'ai détesté cette sensation à ce moment, une sensation de perdre tout contrôle de soi et en prime on me critique, on se moque de moi. Y avait deux garçons, plus vieux, jamais vu avant ça, j'ai grogné, apparemment ça peut être énervant pour les gros gabarits un peu idiot et bourré. On a fini dehors dans une ruelle, ça fait boom boom boom clap. Ce n'était pas mon cœur, mais plutôt son poing, ma tête, ça fait boom clap. Premier piercing arraché, j'ai sauté à son cou et je l'ai mordu, oui, la violence je ne pratique pas ça souvent, ça se voit à la façon dont je me bats. Il m'a juste choppé l'oreille et a tiré, un deuxième piercing qui saute, je suis au sol, je vais reprendre un coup je ferme les yeux et rien. 

Oh, angels sent from up above
You know you make my world light up
When I was down, when I was hurt
You came to lift me up
Life is a drink, and love's a drug
Oh now I think I must be miles up
When I was hurt, withered, dried up
You came to rain a flood




Une voix, je relève les yeux et il n'y a plus personne pour me frapper. Juste un homme, grand, sûrement bien plus vieux, je suis un peu sonné, ça continue de résonner en moi, chaque coup que j'ai pris. Il m'a ramené chez lui, il m'a soigné, c'était pas grand-chose, sûrement quelques choses qu'on ferait tous, si on n'est pas un trouillard dans mon genre. Je reste là, je le fixe, il est bel homme, il me sauve sans raison et sans peur. Ce genre d'homme ça existe vraiment ? Puis-je en être un ? Avoir sa classe, je veux sa classe plus tard. Je suis retourné en cours par la suite, j'ai pas apprécier, c'était devenu dur d'y rester, de ne pas craquer. J'ai craqué, j'ai arrêté d'y aller et je me suis planté devant Raphaël pour le supplier de le prendre en serveur. C'était partit pour du travail, avec cet homme qui est... comme un modèle, sûrement la personne que je respecte le plus et que je supporterais le plus. J'ai quand même reprit l'école, par correspondance, seulement pour faire plaisir. Disons que j'ai trouvé un deuxième papy, bien moins vieux, mais tout aussi gentil. 

J'ai donc abandonné au lycée, du moins c'est ce que j'aurais voulu faire sans Raphaël. Mon dieu, pourquoi je l'écoute autant, pour lui faire plaisir je suppose. Je n'ai pas suivi de cours comme les gens l'entendent. Tout ce passe par courrier ou ordinateur. Je reçois mes cours, je les fais et je suis noté en fonction de ma réussite dans les exercices, des cours à domicile quoi, rien de bien fou, mais au moins je fais plaisir à Raphaël et j'ai le temps de travailler avec lui et en plus d'étudier quand j'ai une pause.

Le monde s'est offert à moi sous une toute autre forme et je ferais de mon mieux pour ne pas décevoir les gens qui compte sur moi.


Autre : Il s'est fait tatouer le jour de ses dix-huit ans.


Suppléments
 

Le code : Validé.
Ton pseudo : Petit Bison
Ton âge : 22 ans
Notre découverte : Un membre qui ne me donne pas son nom. ( j'te retrouverai ! )
Ta présence : Beaucoup... Beaucoup de fois.
Ton avatar : Kai by ribkaDory  ( deviantart )
Tes références : J'ai vu les  OAVs de Sex Pistols(et même revu pour mon inscription ♥ )
Un rajout : (Selon toi, y aurait-il des choses à changer?)

un faiseur de bébés !
avatar
Animal :
Race : Atavique Panda Roux | Poids Léger
Orientation : Homosexuel
Messages : 10
Emploi/loisirs : Serveur au bar
Humeur : Chiant

Carte d'identité
Dominance: Dominé
Taille: 1m69
Poids: 58kg
Voir le profil de l'utilisateur http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t1143-jun-le-panda-roux-en-cours http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t1605-les-amis-du-panda-roux http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t1867-les-emmerdes-du-panda-roux
un faiseur de bébés !
Revenir en haut Aller en bas
Dim 10 Avr - 16:44
Bienvenue et bon courage pour la suite de ta fiche ♥
un poisson échoué ~
avatar
Animal :
Race : Narval/Lycaon du Sahara - Moyen
Orientation : Homosexuel
Messages : 199
Emploi/loisirs : Senior - 5ème année - club de natation
Humeur : Narcissique

Carte d'identité
Dominance: Dominant
Taille: 1,76m
Poids: 70 kg
Voir le profil de l'utilisateur http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t298-love-is-instinct-oo http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t300-look-look-a-mermaid-oo-noooo-fuckin-damn-ya-ewe http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t689-it-s-a-mermaid-oo-fuckin-stories
un poisson échoué ~


Badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 10 Avr - 19:46
Coucou, bienvenue!!
un distributeur de câlins !
avatar
Animal :
Race : Isatis continental | Léger
Orientation : Bisexuel
Messages : 826
Localisation : Près de Monsieur Loup
Emploi/loisirs : Junior - 3ème année - club d'équitation
Humeur : Méfiante

Carte d'identité
Dominance: Ambivalent
Taille: 152 cm
Poids: 49 kg
Voir le profil de l'utilisateur http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t904-petite-iska-qui-decouvre-l-endroit http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t993-iska-saphily http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t935-petite-iska-court-vers-l-aventure
un distributeur de câlins !



Badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Avr - 18:45
Bonjour et merci pour l'accueil ♡
Pardon du retard, j'ai eut quelques soucis. Je la posterais dans la soirée/nuit et je corrigerais les fautes en même temps.

un faiseur de bébés !
avatar
Animal :
Race : Atavique Panda Roux | Poids Léger
Orientation : Homosexuel
Messages : 10
Emploi/loisirs : Serveur au bar
Humeur : Chiant

Carte d'identité
Dominance: Dominé
Taille: 1m69
Poids: 58kg
Voir le profil de l'utilisateur http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t1143-jun-le-panda-roux-en-cours http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t1605-les-amis-du-panda-roux http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t1867-les-emmerdes-du-panda-roux
un faiseur de bébés !
Revenir en haut Aller en bas
Dim 16 Oct - 19:48
Alors ! Shiro étant occupée à gérer les rps, c'est moi qui débarque~
Du coup tout est bon, je valide ^^

♣ Tu es validé(e) ♣

Va maintenant faire ta fiche de relations pour pouvoir faire plein de liens différents avec les autres membres du forum, ainsi que ta fiche de RPs pour que tu puisses tout de même savoir où tu en es dans tes aventures sur le forum ! Une demande de logement peut-être intéressante aussi, si tu veux avoir un petit chez toi et surtout... si tu n'es pas un étudiant et que tu en as les moyens~ Et pourquoi pas une demande de parrainage si tu es un junior qui a besoin d'aide ou un senior qui veut proposer son aide ? Tiens ! Nous te donnons même la liste des parrainages pour que tu puisses voir qui est libre ou non ! Allez, va vite faire une demande de RP pour pouvoir découvrir de grandes aventures !

a fucking sexy Doc ~♥
avatar
Animal :
Race : Caïman noir | Poids lourd
Orientation : Bisexuel
Messages : 1034
Localisation : Tu veux pas savoir~
Emploi/loisirs : Infirmier de l'académie
Humeur : Joueuse~

Carte d'identité
Dominance: Dominant
Taille: 1,86m
Poids: 89kg
Voir le profil de l'utilisateur http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t8-aaron-cain-williams-un-croco-pas-si-sage-termine http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t27-les-relations-douteuses-d-un-croco-alcoolo http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t26-les-deboires-d-un-croco-pas-net
a fucking sexy Doc ~♥



Hey toi, viens jouer avec moi Invité~


Badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sex Pistols Academy :: Gestion du personnage :: Fiche personnage :: Les poids plumes-