RSS
RSS


NC16 - Romances hétérosexuelles et homosexuelles
 

Sang froid, sang chaud – Ian Cavendish

 :: Gestion du personnage :: Fiche personnage Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 13 Juin - 2:13
Ian A. Cavendish


Nom : Cavendish
Prénoms : Ian Albano. Juste Ian ça va très bien merci.
Âge : 30 ans, 7 août
Origines : père anglais, mère équatorienne
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Groupe : Personnel
Emploi : Patron de la discothèque
Dominance : Dominant
Famille de race mêlée : Crocodile
Animal de race mêlée : Caïman à museau large
Appellation scientifique : Caiman latirostris latirostris
Quelle catégorie de poids : Moyen


Identité


Goûts : Ian n'est pas un mec très compliqué : il aime plus de choses qu'il n'en déteste. Pour commencer, il y a les trois femmes de sa vie. Parfaitement, il est polygame. En couple depuis douze ans avec sa moto, sa guitare et... bon, il n'est pas en couple avec elle, mais sa petite sœur fait partie du saint trio magique qui te vaut presque instantanément la sympathie de Ian si tu le mentionnes au détour d'une conversation. Évidemment, ça dépend comment tu en parles. On te déconseille de dire du mal de sa sœur. Ou de sa guitare. Encore moins de sa moto. Enfin, peut-être pas dans cet ordre là.

S'il n'est pas proche de toute sa famille - ça fait pas mal de monde - Ian a une affection particulière pour ses cadets, frère, sœur, cousins, qu'il a presque élevé lui-même par moments. Les amis sont aussi importants à ses yeux, après tout ce sont la famille que l'on se choisit, et Ian fait attention de bien choisir les siens. Ils ne sont pas obligés d'aimer la moto et d'avoir les mêmes goûts musicaux que lui. Après tout, tout le monde n'écoute pas du Led Zep - il aime le vieux rock - ou du DragonForce - il écoute du power métal et du métal symphonique quand il se fait à manger, ça rend sa vie plus épique. Un jour, il a passé du Metallica en discothèque parce qu'il aime vivre dangereusement... Mais faut pas s'en faire, Ian est conscient qu'il peut avoir des goûts particuliers. Son sens de l'humour en est l'exemple parfait : il raconte des blagues horribles qui impliquent toujours des enfants, des personnes âgées ou des bébés. Non il n'a rien contre les enfants. (Qu'est-ce qui est jaune et qui ne flotte pas ? – Un bus scolaire.) Bon, faut avouer que certains le ramènent à tout ce qu'il déteste, mais pour avoir changé les couches de sa propre sœur Ian peut vous assurer que oui, il aime les gosses.

À part la guitare - qu'il gratouille sans grande prétention - Ian occupe son temps entre la randonnée et l'escalade. Il travaille aussi à la discothèque, et il n'y a rien qui lui plaît plus dans son job que d'être son propre patron. Ça lui évite de recevoir des ordres et ça lui permet de gérer son temps comme il veut, et de prendre ses week-ends pour aller faire de la randonnée et de l'escalade (voilà). Ian aime vraiment ça. Passer du temps dehors, dans des endroits de préférence isolés, avec la nature pour seule compagne, ça lui fait vraiment du bien. Ian est ce genre de personnes qui a besoin de se sentir en liberté, et c'est une des raisons pour lesquelles il est profondément amoureux de sa bécane. Mais ce n'est pas une relation exclusive, et il partage volontiers sa première femme - tant que c'est lui qui la conduit.

Faut pas déconner.

Quand il n'a vraiment plus rien à faire, il aime paresser, de préférence dans des endroits chauds et surélevés. Il n'est pas rare de le voir pioncer sur le toit de sa boîte, en fait. Ou sur d'autres toits. (Mais en général il respecte la propriété privée.) Si vous avez un toit ensoleillé à prêter, Ian est preneur. Sinon vous pouvez aussi le soudoyer avec de la nourriture, en particulier asiatique, en particulier japonaise. Ian est le roi du sushi maison et du poulet teriyaki mais y'a toujours moyen de rivaliser avec lui et d'acheter son estomac. Il aime bien la cuisine aigre-douce en général, par contre les sucreries ce n'est pas possible. Il n'y a que le chocolat noir, le chocolat blanc et le caramel qui trouvent grâce à ses yeux. Et les fruits. C'est important les fruits. Mangez sainement.

Il y a moins à dire concernant ce qu'il n'aime pas. Comme on l'a dit, il y a peu de choses sur cette liste. Mais ce que Ian déteste, il le déteste vraiment.

Alors à part les bonbons, il y a la saleté. Ian est un gros maniaque qui ne supporte pas la poussière. Il paraîtrait qu'il y est allergique. Si vous trouvez un mouton chez lui il y a 90% de chances que ce soit l'animal plutôt que la poussière. Ça le rend un peu chiant comme patron parce que sérieux il rigole pas avec la propreté dans sa boîte et il ne supporte pas d'y mettre les pieds au petit matin après une soirée. C'est plus fort que lui, ça l'horripile. Ses proches plaisantent souvent en disant qu'il épousera une femme de ménage, eh bien laissez-moi vous dire que Ian n'y voit aucun inconvénient (bonus si elle aime l'odeur du détergent).

Il adore manger mais s'il y a bien un aliment qu'il ne peut pas avaler c'est le chou. Sauf le chou chinois, c'est peut-être la forme, il ne sait pas. En tout cas, ça passe.

Un des derniers trucs qu'il ne supporte pas, c'est d'être en retard. Il est très exigeant avec lui-même quand il s'agit de ponctualité (et aussi de sécurité sur les routes, sérieusement les enfants faites attention), ça fait partie des rares sujets sur lesquels Ian se met en mode "papa" et rabâche des ordres comme "je ne démarrerai pas tant que ta ceinture ne sera pas attachée !" "tu crois que tu peux monter sur ma moto en mini-short et en sandalettes ? ahaha DESCENDS TOUT DE SUITE DE LÀ PRINCESSE." ou encore "ACHÈTES-TOI UNE MONTRE." Parce que s'il déteste être en retard, il déteste aussi les gens qui sont en retard. Ça paraît logique, non ? Pour lui, être en retard est une forme d'irrespect. Et s'il y a bien une chose qu'il déteste plus que la poussière, les inconscients et le retard, c'est bien l'irrespect.


Caractère : "Tu veux ma photo ?" Ian écrase sa cigarette sur le comptoir - dans le cendrier sur le comptoir, pour être précis. Y'a rien de plus dégueulasse qui la cendre sur le comptoir. À part la bière sur le comptoir. Et les semelles qui collent sur le sol. Et le vomi dans les chi... pense pas à ça. Ian grimace et finit d'une traite son thé vert à la menthe. "T'as un problème avec le thé vert à la menthe ?" Parfois on dirait qu'il lit dans les pensées. Il a ce regard scrutateur qui te juge de haut en bas, avant de hausser les épaules pour signifier qu'il accepte ta présence. Ou de froncer les sourcils, mais ça ce n'est pas bon signe.

Ian fait un peu papy quand il est posé au bar de la discothèque entre 11 h et midi, le meilleur moment de la journée pour paresser, si vous voulez son avis. Il fume sa petite clope de la journée et boit son thé. Des fois il passe ses soirées devant la télé avec un plaid, trois oreillers et des charentaises aux pieds. Mais si tu le traite de vieux il remonte ses manches - là tu vois qu'il est musclé, donc c'est ton premier avertissement - ensuite il passe une main dans ses cheveux pour se calmer et si tu comprends toujours pas le message subliminal attends-toi à voir cette même main dans ta gueule deux secondes plus tard parce que Ian, derrière ses airs de papy, n'est pas un type patient.

Il est pas bipolaire, juste sensible sur certains sujets, et il démarre plus vite que la moto sur laquelle il aime s'évader. Ça le calme. Quand il veut se détendre, il bronze dans un coin ou il écoute du métal, parfois les deux en même temps. Comme ce n'est pas quelqu'un d'envahissant, il a toujours ses écouteurs sur lui. Respectueux derrière ses airs de gros durs, Ian reste quelqu'un qui a appris à grandir vite et à assumer ses responsabilités. S'il s'emporte, c'est toujours en assumant les conséquences - oui, il peut te coller un pain dans la figure et puis un sparadrap cinq minutes après. Il essaye toujours de se montrer respectueux avec ses interlocuteurs et il en attend de même en retour. Pour lui le respect se mérite mais il faut avant tout montrer l'exemple. Il a reçu une bonne éducation, et les règles de politesse qui vont avec. Ian aime vivre sa vie sans contraintes, indépendant comme il l'est, mais il sait aussi mettre de côté sa petite personne pour représenter sa famille et assumer les tâches qui en découlent. C'est ça, d'être l'aîné. Ian fera toujours passer ses cadets avant lui, même s'ils n'ont pas besoin de lui. Il a un instinct de protection qui va au delà des membres de sa famille, c'est plus fort que lui il se sent responsable des conneries de tout le monde. Même s'il s'en plaint volontiers après coup, il est difficile de le convaincre que vous n'avez pas besoin de sa protection quand il l'offre, tant il est borné.

"Bon, tu veux un thé ?" Il prend la théière et engage la conversation comme si de rien n'était. "Je sers pas d'alcool avant 16 h." Il passe nonchalamment le doigt sur l'étagère où s'alignent les tasses, avant d'en prendre une. Un instant, ses sourcils se sont froncés. Maniaque comme il l'est, il est capable de laisser le client de côté pour astiquer tout le meuble jusqu'à ce qu'il brille comme au premier jour. Mais il se retourne avec un espèce de sourire, et un ricanement un peu surprenant.  "Sérieusement, qui prend l'apéro avant 18 h ?"

Il dit ça sur le ton de la conversation, dans une logique qui échappe peut-être à son interlocuteur. Ian a beau aimer la liberté, l'inconnu et la spontanéité, c'est quelqu'un de pragmatique dont les pensées logiques s'agencent de façon organisée dans son esprit. Même sa démarche est calculée. Alors s'il a parfois l'air de perdre le contrôle, ce n'est que provisoire. Après tout, personne n'échappe à sa nature primale.


Physique :
Mensurations
1m85, 78kg

Routine matinale
07:30 Émerger au son de son radio-réveil, écraser un peu trop violemment le bouton "off". S'enrouler dans sa couverture jusqu'à huit heures moins le quart.
07:45 Se lever, allumer le chauffage et la machine à café.
07:47 Prendre son café devant le miroir de la salle de bains. Trouver qu'on a encore des poches sous les yeux. Se dire que la vieillesse, c'est la tristesse. Bailler. Passer une main dans ses cheveux auburn mi-longs, ébouriffés.
07:53 Noter qu'il faudra les couper bientôt pour ne pas ressembler à son père. Être quand même content d'avoir ses yeux bruns clairs, dorés au soleil.
07:55 Baisser les yeux sur son ventre. Se demander si la bière d'hier soir était de trop. Faire dix pompes pour se donner bonne conscience.
07:58 Allumer la chaîne hi-fi. Enlever le t-shirt Kiss qui sert de pyjama. Prendre une douche au son d'Alice Cooper. Reprendre le refrain de House of Fire. Éviter de se casser la figure sur du air guitar.
08:16 Sortir de la douche, enfiler son jean préféré : vieux, troué aux genoux mais confortable.
08:20 Se raser de près. Admirer son léger bronzage. Remercier sa mère pour la peau qui ne brûle pas au soleil.
08:30 Vérifier ses appels. Penser à enlever son piercing à l'arcade pour le rendez-vous de ce soir. Mettre un t-shirt simple et des chaussons épais, re-monter le chauffage.
08:35 Baisser le son de la musique sous les coups répétés du voisin contre le mur. Manger des céréales en lisant le journal comme un papy. Jouer machinalement avec son pendentif en argent en forme de planche de surf croquée par un requin. Penser à Ruby.
08:50 Enfiler sa veste en cuir et ses Doc Martens, vérifier l'allure générale devant le miroir avant de partir, s'adresser un hochement de tête satisfait. On n'arrêtera pas la bière ce soir.
Prendre son casque de moto et ses écouteurs, partir travailler à 09:00.


Histoire


Histoire :
5 ans
Adam Cavendish fumait une fois par jour, à heure fixe. Le soir, entre 18 et 19h, il y avait toujours cette odeur de tabac qui émanait de son bureau et Ian, curieux comme n'importe quel enfant de cinq ans, cherchait à savoir quel rituel occupait si fidèlement son père jour après jour. Sa mère lui disait toujours de ne pas le déranger ; qu'en tant que chef de famille son oncle et lui avaient beaucoup de responsabilités. Elle prenait Ian par la main et le tirait hors du bureau en disant : "El juego puede esperar, hay trabajo que hacer" ce qui signifiait "tu joueras plus tard, tu as du travail". Elle lui parlait toujours en espagnol, si bien que Ian avait été persuadé pendant longtemps que sa mère ne parlait pas un mot d'anglais. Ça l'avait choqué de l'entendre jurer en anglais une fois, un peu comme apprendre que le Père Noël n'existait pas.
Sa mère - Isabela - s'occupait davantage de lui que son père. Ian et elle avaient leur propre aile dans l'immense manoir des Cavendish, à la périphérie de Cardiff, et ne manquaient de rien. Mais à cinq ans déjà, Isabela tenait à ce que Ian reçoive une bonne éducation, et c'est à l'école qu'il passait en réalité le plus de temps. Quand il rentrait, il y avait toujours des exercices à faire et il ne pouvait jouer que lorsqu'il avait fini. Pendant longtemps, il ne s'était pas rebellé.
Et quand il avait eu l'âge de réaliser que ce n'était pas une vie amusante pour un enfant, il était déjà trop âgé pour piquer sa crise d'adolescence.

10 ans
Heureusement, Ian n'était pas le seul enfant des Cavendish qu'on avait pourvu de responsabilités trop tôt. Il y avait aussi Olivia, qui avait le même âge que lui. Le manoir était si grand qu'ils pouvaient passer des jours sans se croiser, mais Ian partait à sa recherche dès qu'il s'ennuyait, ce qui était assez fréquent en ce temps-là. À dix ans, il restait dépendant des adultes pour ses déplacements hors du manoir, ce qui l'obligeait à passer beaucoup trop de temps dans l'enceinte du bâtiment. Il inventait toujours des nouveaux jeux avec Olivia, et ils n'étaient pas toujours très sages ; ce qui peut expliquer la relation amicale mais très taquine qui s'est tissée entre eux dès cette époque, les deux gamins rejetant toujours la faute sur l'autre en cas de problème.
Avec le temps, ils développaient chacun des points de vue différents sur leur famille, les responsabilités et la façon d'y faire face. Ian avait compris que s'il travaillait dur à l'école, ses parents le laissaient faire ce qu'il voulait à côté. En revanche il n'était pas plus motivé que ça pour assumer la tâche de chef de famille. Olivia au contraire était plus rebelle face aux attentes de ses parents, mais se voyait davantage prendre la tête des Cavendish dans le futur. Au moins n'avaient-ils aucun conflit d'intérêt. Et ils se rejoignaient sur un point : leur responsabilité vis-à-vis de leurs cadets.
Ian avait dix ans quand sa petite sœur était née. Il se rappelait en détail le moment où son père l'avait fait venir près du berceau, pour lui monter Kathleen et lui expliquer ce que cela signifiait, d'être un grand frère. "Je compte sur toi pour t'occuper d'elle quand papa sera occupé." Ian avait hoché la tête, conscient de ce moment un peu solennel et pas peu fier que son père lui confère des responsabilités - c'était avant de savoir qu'il devait changer les couches.

15 ans
Ian avait parfois reproché aux adultes leur absence. Souvent, il s'était rendu compte qu'à son âge il n'aurait pas dû prendre autant en charge l'éducation de ses cadets - après Kathleen, il y avait encore eu un fils Cavendish, à chaque fois de mère différente, pour diversifier l'héritage génétique thérianthrope - mais jamais il ne s'était rebellé contre cette idée. Il avait fait part de son désagrément à son père, une seule fois. Il lui avait reproché de s'être déchargé de ses responsabilités sur lui. Mais il n'avait jamais rien fait pour que les choses changent. Il ne voulait pas impliquer ses cadets dans quelque chose qui ne regardait que son père et lui.
Adam Cavendish savait bien, pourtant, ce que pensait son fils. "Je n'approuve pas ça", disait Ian de temps en temps, sans colère mais avec une froide opinion. Comme il moralisait ses cousins, sa sœur ou son petit frère lorsque leur attitude n'était pas correcte.
En échange, peut-être, Adam laissait à Ian sa liberté. Tant qu'il assumait ses responsabilités au sein de la famille et qu'il s'appliquait en cours, il pouvait faire les activités qu'il voulait, voir les amis qu'il voulait. Ce qui, du point de vue de Ian, était plus difficile qu'il n'y paraissait : il n'était en effet pas un élève très attentif, plus occupé à rêvasser en regardant par la fenêtre qu'à écouter en cours. Entrer à l'académie n'arrangea pas les choses, il devait même travailler deux fois plus en dehors des cours pour rattraper toutes les idioties qu'il faisait avec ses amis. Mais Ian se fit sur l'île ses meilleurs souvenirs d'adolescence et ses meilleurs amis. C'est là, loin du manoir Cavendish, enfin, qu'il pu mener la vie d'un adolescent de son âge.

20 ans
Du fait de son séjour sur l'île, Ian se reprochait ses absences comme il reprochait celles de son père : qui, en effet, pourrait s'occuper de ses frère et sœur s'il n'était pas là ? Pour compenser, il passait quasiment tout son temps avec eux en dehors des périodes scolaires. Objectivement parlant, il devait avouer qu'il les gâtait trop. Kathleen en particulier était sa petite princesse, son petit bijou, qu'il emmenait où elle le voulait quand elle le voulait. Il avait appris la langue des signes pour communiquer avec elle depuis qu'elle était devenue muette, ce qui les avait encore plus rapprochés. (Il n'y a rien de plus amusant, en effet, que de pouvoir parler avec son frère ou sa sœur sans que les autres vous comprennent.)
Kathleen - Ruby - n'était pas très tactile mais étant à 100% reptile comme lui, elle était sensible au froid et elle venait souvent dans son lit pour se coller à lui, ce que Ian trouvait adorable. À peu près tout ce que faisait sa sœur était adorable à ses yeux, il faut le dire. Même plus âgée, il avait eu du mal à ne pas l'infantiliser à chaque fois qu'elle faisait un truc "mignon" et il devait constamment se rappeler de la traiter comme une adulte. En tous cas, il pouvait difficilement lui dire non. Il se rappelait d'une nuit où il dormait avec sa copine de l'époque - sa mère n'approuvait pas qu'il ramène des filles au manoir, mais Ian pouvait aisément faire passer des tas de choses sous son nez  tant la baraque était immense - Ruby les avaient réveillés en plein milieu de la nuit en frappant à la porte de sa chambre. Ian avait immédiatement deviné que c'était sa sœur, et imaginé la petite Ruby, dix ans, grelottant dans le froid, la neige et le bruit du vent en option (quelle imagination). Culpabilité. Il s'était décollé à contrecœur de sa copine pour la pousser hors du lit.
"Qu'est-ce que tu f- ?"
"C'est ma petite sœur. T'as qu'à sortir par la fenêtre."
"Quoi ? T'es pas sérieux ?"
"Ça va on n'est qu'au premier étage. Et t'es un chat, tu retomberas sur tes pattes."
Inutile de préciser que cette relation n'était plus d'actualité. Mais la famille, c'est sacré, et Ian n'aurait jamais songé à faire passer une étrangère avant quelqu'un de son propre sang. À l'heure actuelle encore, il ne cherchait pas à se caser, peut-être parce qu'il n'avait pas envie de rechanger des couches si tôt dans sa vie. C'était du moins la réplique qu'il balançait à quiconque avait le malheur de lui demander si, "à son âge", il n'avait pas envie de "se poser". "La seule chose sur laquelle je me pose c'est ma bécane et aux dernières nouvelles, elle me fera pas d'enfants." Il ne fallait pas trop compter sur lui pour perpétuer le nom des Cavendish, donc.

25 ans
Ça arrive, j'ai bientôt fini !


Autre : (Précisions de dernière minute)


Suppléments


Le code : validé
Ton pseudo : Aucun en particulier, Ian suffira !
Ton âge : La vingtaine
Notre découverte : Par un partenariat
Ta présence : Je me connecte presque tous les jours
Ton avatar : Badass Mikoto Suoh (K Project)
Tes références : Rock'n'roll ! Je connais un tout petit peu les OAV.
Un rajout : Je ne vois rien à redire pour le moment ^^

un newbie affectueux
avatar
Animal :
Race : Caïman à museau large | moyen gabarit
Orientation : Hétérosexuel
Messages : 3
Localisation : A son boulot
Emploi/loisirs : Patron de la discothèque
Humeur : Fumeur

Carte d'identité
Dominance: Dominant
Taille: 1m85
Poids: 78 kg
Voir le profil de l'utilisateur http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t1312-sang-froid-sang-chaud-ian-cavendish#10811
un newbie affectueux
Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Juin - 2:43
Big Bro ♥♥ *saute dessus pour un câlin de bonheur qui encourage*

Bon courage pour écrire la suite et fin, si tu as des questions ou autres, ma messagerie t'est grande ouverte.
the silent angel? ~
avatar
Animal :
Race : Varan malais | léger
Messages : 70
Localisation : Sur l'île
Emploi/loisirs : 3ème année/club tir à l'arc
Humeur : Indifférente

Carte d'identité
Dominance:
Taille: 1m68
Poids: 62kg
Voir le profil de l'utilisateur http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t422-avec-de-l-argent-on-fait-parler-les-morts-sans-argent-on-ne-peut-pas-faire-taire-les-muets-proverbe-chinois http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t423-la-vie-est-faite-de-rencontres-et-de-separations http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t424-l-espace-d-une-vie-est-le-meme-qu-on-le-passe-en-chantant-ou-en-pleurant-proverbe-japonais
the silent angel? ~✘




Badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Juin - 12:40
Bienvenue !! C'est sympas de prendre les prédéfinis, on va être envahi de Cavendish si Olivia est prise x)

Bon courage pour la suite de ta fiche =3
un Gros Ourson Wasabi ~
avatar
Animal :
Race : Ours polaire / Gros gabarit
Orientation : Bisexuel
Messages : 251
Emploi/loisirs : Employé des bains
Humeur : Marqué

Carte d'identité
Dominance: Dominant
Taille: 1m83
Poids: 75kg
Voir le profil de l'utilisateur http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t781-shiro-blanc-innocent-la-blague http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t791-un-calin-ou-mon-poing-shiro http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t790-recapitulatif-des-rp-shiro
un Gros Ourson Wasabi ~


~:
 

Badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Juin - 13:10
Merci pour votre accueil et vos encouragements nwn

Ruby ♥ *hugs*
J'aurais p'têt des questions plus tard huhu

Et oui les roux Cavendish au pouvoir 8D
un newbie affectueux
avatar
Animal :
Race : Caïman à museau large | moyen gabarit
Orientation : Hétérosexuel
Messages : 3
Localisation : A son boulot
Emploi/loisirs : Patron de la discothèque
Humeur : Fumeur

Carte d'identité
Dominance: Dominant
Taille: 1m85
Poids: 78 kg
Voir le profil de l'utilisateur http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t1312-sang-froid-sang-chaud-ian-cavendish#10811
un newbie affectueux
Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Juin - 18:39
Bienvenue Very Happy
un distributeur de câlins !
avatar
Animal :
Race : Isatis continental | Léger
Orientation : Bisexuel
Messages : 776
Localisation : Près de Monsieur Loup
Emploi/loisirs : Junior - 3ème année - club d'équitation
Humeur : Méfiante

Carte d'identité
Dominance: Ambivalent
Taille: 1,63m
Poids: 46kg
Voir le profil de l'utilisateur http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t904-petite-iska-qui-decouvre-l-endroit http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t993-iska-saphily http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t935-petite-iska-court-vers-l-aventure
un distributeur de câlins !



Badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 24 Juin - 14:04
Bienvenu et bonne chance pour faire ta fiche !!
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Lun 8 Aoû - 22:42
Yo, cela va bientôt faire deux mois que ta fiche est en cours, en comptant le délais supplémentaire demandé, du nouveau ? ^^
a fucking sexy Doc ~♥
avatar
Animal :
Race : Caïman noir | Poids lourd
Orientation : Bisexuel
Messages : 1034
Localisation : Tu veux pas savoir~
Emploi/loisirs : Infirmier de l'académie
Humeur : Joueuse~

Carte d'identité
Dominance: Dominant
Taille: 1,86m
Poids: 89kg
Voir le profil de l'utilisateur http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t8-aaron-cain-williams-un-croco-pas-si-sage-termine http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t27-les-relations-douteuses-d-un-croco-alcoolo http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t26-les-deboires-d-un-croco-pas-net
a fucking sexy Doc ~♥



Hey toi, viens jouer avec moi Invité~


Badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sex Pistols Academy :: Gestion du personnage :: Fiche personnage-