RSS
RSS


NC16 - Romances hétérosexuelles et homosexuelles
 

Sam 2 Déc - 19:10
Norah Ford


Nom : Ford
Prénom : Norah
Âge : 20 ans le 24 Décembre
Origines :  Française
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Groupe : Personnel
Emploi : Apprentie Fleuriste
Dominance : Dominé
Famille de race mêlée : Félidé
Animal de race mêlée : Genette du Rhône Leucique
Appellation scientifique : Genetta genetta rhodanica leucistic
Quelle catégorie de poids : Léger


Identité


Goûts : AIME :
Les goûts changent avec l'âge, mais parfois certain cas reste inchangé.  
Norah possède encore des goûts d'enfant comme les bonbons, les sucreries ou encore les gâteaux.... Surtout les gâteaux à vrai dire. Les pâtisseries sont l'apogée de Norah, rien ne pourrait lui faire plus plaisir de pouvoir goûter une pâtisserie, qu'elle soit nouvelle ou qu'elle y est déjà goûter. La saveur et le goût différents de chacune, lui permettent de découvrir d'avantage et jouer avec sa palette une explosion de saveur. Elle en mange généralement 1 fois tous les jours.  
Sa passion pour les choses raffinées, fait d'elle une femme plutôt maniaque et apprécie énormément faire le tour de la ville pour découvrir les nouveautés en matière de mode ou d'évènement du moment. C'est une façon à elle d'avoir une passion et la vie agréablement.  
Si vous voulez faire plaisir également à Norah, elle adore les broches, de n'importe qu'elle modèle, de forme ou de longueur ! Ses cheveux longs sont une grande fierté pour elle et pouvoir les accrocher avec une broche qui donne une allure à ses cheveux, la rend très heureuse. La plupart des accessoires pour cheveux lui plairont.  
Je n'en dirais pas plus, c'est à vous dans apprendre davantage sur elle !  


N'AIME PAS :
L'eau profonde :  
Cela peut sembler bête, mais Norah ne supporte pas l'eau, surtout celle profonde ou l'on ne voie rien vers le fond. Elle en a une grande peur et ne désire en aucun cas, apprendre à nager là-dedans. Son traumatise viens du fait que de base, sa propre race n'aime pas l'eau, mais surtout de son père, qui remplissait la baignoire et qui fut pris d'un appel la laissant seul dans la baignoire et finit par boire la tasse. Depuis ce jour, les parents de Norah ont dû trouver une technique incroyable pour que Norah accepte de prendre sa douche dans cette baignoire.  

La foule :  
Ayant vécu sa vie dans sa maison, Norah n'apprécie pas quand il y a trop de monde qui l'entoure et préfère largement fuir ou encore se faire oublier pour pouvoir prendre la poudre d'escampette. Elle peu tolérée trois à quatre personnes, mais plus de cinq, elle panique et se cache.

Être Malade :  
S'il y a bien une chose que déteste Norah par-dessus tout, c'est bien d'être malade, se sentir faible et de ne pouvoir aider dans son travail ou même de pouvoir y participer. Étant quelqu'un de plutôt speed et surtout énergétique, tomber malade pour Norah, c'est beaucoup pire que de mourir. S'ennuyer est quelque chose qu'elle n'apprécie absolument pas.  


Caractère : Au premier regard, c'est certainement son visage impassible qui attirera votre curiosité. Le visage de Norah n'exprime que rarement d'émotion, à part pour la plupart du temps, celui d''un regard doux et de maternité, un regard de femme mature qui se rapproche de la convivialité et de chaleur.  
Norah ne perd que rarement de temps à vouloir se rapprocher des gens, étant plutôt discrète et sans histoire et ayant vécu la plupart de sa vie solitaire, elle préfère de loin la solitude et l'aventure. Mais, tout comme les jeunes filles de son âge, Norah est souvent attiré par la gentes masculine qui ne la rend pas si insensible que cela. Enfin surtout celle des gros gabarits, mais ayant passé la moitié de sa vie à travailler sur cela, Norah sais parfaitement le contrôler. Elle tient cela surtout de sa mère. Norah n'a eu aucune expérience avec les mâles, ayant vécu auprès de ça ces deux pères, il est vrai qu'elle n'a jamais eu de rapport sexuel, ne donnant pas sa première fois à n'importe qui. Elle reste tout de même féroce et calculatrice.  

Norah ne sait pas comment aborder les choses avec les personnes qui l'entourent ou qui essaient simplement dans apprendre un peu plus sur elle. Mais malheureusement, Norah perd ses moyens et préfère abandonner plutôt que d'essayer de s'accrocher à sa curiosité. On pourrait croire que le jeune félidé, est plutôt lente d'esprit, mais pourtant, c'est une personne motivée et pleines de ressources qui savent très bien évoluer dans le domaine dans lequel elle se trouve.  

Malgré son aura sombre côté glacial et impossible de socialiser avec elle, Norah est quelqu'un qui s'acharne entièrement à son travail, pour elle les choses bien faites sont capitale. On pourrait presque la considérer comme maniaque. Passant le plus clair de son temps libre à lire des bouquins et à réorganiser la boutique pour laquelle elle travaille. Sa culture à travers les bouquins, lui, on permit de devenir extrêmement intelligente et débrouillarde, bien que ceci lui empêche en fin de compte de découvrir les choses par elle-même, ou même de se socialiser un peu plus. Née dans une famille de race pure, Norah est prudente, Chaleureuse, Cérébral, Charismatique, Consciencieux, Cultivé  

Prudente : "Quand tu rencontres, quelqu'un, ne te jette pas dans la gueule du loup" On lui a souvent raconté cela lorsqu'elle était petite, les parents de Norah l'ont forgé pour qu'elle ne le laisse pas avoir par des mensonges qui pourraient la condamner à la mort. Étant prudente de tout ce qui l'entoure, Norah reste très prudente.  

Cérébral : Norah ne dira jamais qu'elle est une surdouée ou qu'elle est extrêmement intelligente. C'est simplement que l'étude de la vie et des sciences l'intéresse beaucoup et elle aime se cultiver sur des sujets qu'elle ignore.  

Charismatique : Qui aurait pu croire qu'elle deviendrait un jour une jeune femme calme et posée. Son corps entier présente des silhouettes agréables, étant toujours droits lorsqu'elle marche ou porte des bouquets de fleurs, Norah possède une prestance digne d'une noble, bien qu'elle ne soit qu'une humaine. Son charisme et sa façon de parler lui, on permit d'emmener plus de client dans sa boutique de fleurs, un atout qu'elle apprécie beaucoup.  

Consciencieux : avec la culture que Norah s'est ancrée dans la tête et son expérience vécu de sa jeunesse, Norah est quelqu'un qui sait accepter la vérité, bien que celle-ci soit cruelle ou douloureuse pour les créatures de son espèce. La loi de la jungle s'applique à tout, que ce soient les humains ou mêmes les animaux  

Aimable : malgré son enfance quelque peu perturbée, Norah est quelqu'un d'agréable et charmante lorsqu'on la connaît bien. Elle ne manque aucunement de respect aux gens qui l'entoure et aide comme elle le peu à la boutique. C'est d'ailleurs cette amabilité qui lui a permis d'avoir des clients réguliers dans la boutique de fleur où elle travaille depuis maintenant deux ans.


Physique : De loin, Norah pourrait ressembler à n'importe quelle humaine, mais plus on s'approche d'elle, plus on découvre une autre facette de cette jeune femme, qui n'a rien de quelqu'un de banal et d'ordinaire. Sa silhouette gracieuse et fine et sa taille parfaitement proportionnée d'un mètre soixante-huit, font d'elle une femme d'une carrure sublime et noble, bien que frêle et fragile et d'une peau plutôt crémeuse et lisse. Mais un grand butin pour quiconque essaie de l'obtenir, étant une race plutôt rare grâce à son leucisme, aussi bien humain qu'animal. Depuis le haut de son crâne, la chevelure de la jeune femme toucherait presque le sol si celle-ci n'était pas rattachée, à l'aide d'une broche argentée imposante, ne pouvant pas forcément tout contenir à cause du volume de ses cheveux. Elle a une coupe plutôt courte à l'avant, laissant une impression que ses mèches de cheveux sont d'une longueur différente et de quelques mèches de cheveux virevoltantes, rebelles et longues à l'arrière.  

Elle laisse libre court à une mèche imposante, qui vient alors se percher contre son épaule droite, tout en la longeant, les pointes rebelles de celle-ci viennent alors contourner sa généreuse poitrine pour atterrir au niveau de ses hanches. La chose qui fait qu'on porte de l'intérêt à ses cheveux, c'est bien sûr la couleur de ceux-ci. Difficile pour une jeune humaine de porter une telle couleur de cheveux, qui semble irréelle pour la plupart des êtres humains. Ses cheveux sont d'une couleur blanche immaculée, tirant presque vers un gris légèrement clair. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle, on devrait la comparer à quelque chose de lumineux et qui brille, ce serait certainement une référence à l'astre lunaire.  
Si nous descendons légèrement plus bas, seulement en dessous de sa frange placée, sur le côté et de son front lisse et de ses sourcils bien dessinés, on découvre des yeux incroyablement profonds, bien qu'une impression de malaise et de vide total à l'intérieur, nous donnent l'impression qu'elle ressemble plus à une poupée, qu'à un être vivant. Ses yeux de couleur ardoise se rapproche d'un bleu plutôt terne et sans contraste, qui donne toujours l'impression qu'elle pouvait voir des choses que personne d'autre ne peuvent. Depuis sa naissance, Norah possède des yeux qui attisent la curiosité de plus d'une personne. Des yeux aussi profonds et mystérieux, rendant la plupart des gens mal à l'aise et, l'une des raisons pour laquelle Norah ne peut rester que quelques secondes à fixer droit dans les yeux, sans se sentir mal à l'aise et de peur de faire fuir sa clientèle.  

En s'éloignant légèrement de ses yeux, on découvre un visage agréable et presque ensorceleur. Ses lèvres bien dessinées, fines, pulpeuses, qui n'ont jamais connu le contact de quelqu'un d'autre la rendent presque inaccessible.  
Et enfin si on termine sur le reste de son corps, les vêtements que porte Norah restant légers, mais apportent leurs lots de grâce et d'élégance. Il est rare de voir Norah porter de vulgaires vêtements, que ça soit un tee-shirt ou un simple jean. Norah est une jeune femme raffinée et aime bien créer soi-même son propre style à partir de robes et de corsets, ne pouvant pas s'empêcher d'accrocher des roses rouge sur ses vêtements. La rose est un emblème pour quiconque peut le comprendre, malgré que le blanc soit un symbole de pureté, la rose rouge représente également, le sang, la férocité et que malgré ses airs parfaits de femme, se cache une personne forte et dangereuse.  

Pour sa forme animale, Norah est une genette du Rhône leucique, ce qui lui vaut ses yeux bleus et son pelage plus blanc que chez la plupart de ses congénères et dont les parties originellement noires sont plus grises, la rendant rare parmi ceux de son espèce. Elle possède une crête de longs poils noirs très éclaircis qui relient les épaules et longe le dos jusqu'à la base de la queue. Le corps comporte de trois à quatre rangées de taches sombres s'étendant horizontalement à travers le corps, tandis que la queue se comporte entre huit à treize anneaux de couleur gris se terminant par une pointe grise. La partie inférieure de ses pattes sont sombres. Sa tête est fine, allongée et de forme triangulaire avec un museau pointu paré de zone sombre. Les oreilles sont un peu plus grandes que celle du chat et de forme ovale.  


Histoire


Histoire :
« La vie est une Jungle, le secret, c'est de sortir de ses lianes »  
Je me présente, je suis Norah Ford. Je vis actuellement dans le Rhône et plus précisément à Châteaurenard. Une petite campagne sans histoire où il n'y a presque rien à l'horizon. Un centre commercial, quelques marchands sur la ruelle principale qui mène au centre-ville, de vieille maison traditionnelle collée les unes à côté des autres et une verdure à perte de vue. Mes parents mon élever loin de la civilisation, loin des regards des autres et discret, sans vouloir d'histoire. Ils ont déménagé dans un lieu où il pourrait vivre sans avoir des problèmes avec d'autres thérianthropes de la même espèce, ou d'un gabarit beaucoup plus lourd que la leurs et qui pourrait me mettre en danger. L'histoire d'amour de mes parents ressemble énormément au conte d'enfants qu'on lie à voix haute pour endormir les bambins le soir, afin de les faire plonger dans des rêves imaginaires et extraordinaires. Leur première rencontre se fit à Paris, la ville lumière éclairer par de grands lampions, tandis que la neige venait à peine de se poser sur le sol dur et froid d'une ruelle calme et bondée de décoration de Noël.  


L'histoire raconte celui d'un jeune paysan, Allan, un simple employé travaillant dans une petite boutique à la sauvageonne, qui vendait quelques articles de toute sorte, en passant des livres de BD / Manga / Comics et j'en passe encore à des articles manuels tels que la peinture ou encore les fameuses boules de Noël en polystyrène afin de personnaliser sois même sa boule de Noël. Allan, n'était pas bien riche et travaillait comme il le pouvait pour subvenir à ses besoins personnels. Il n'était pas bien payé, mais son travail lui plaisait énormément. Sa routine était toujours là même, accueillir les clients, leur montrer le produit phare, continuer de sourire pour donner bonne impression et le soir, fermer la boutique pour qu'il retourne chez lui. Mais une chose vient alors bouleverser son quotidien si paisible d'habitude. La venue d'un prince d'une contré lointaine nommé Victor. Ce prince d'un caractère plutôt calme et posé, était à la recherche du grand amour. Lui qui vivait seul dans la crainte et la peur, il voulait connaître la joie de fonder une famille, s'il ne pouvait se donner à personne, il voudrait prendre et offrir. Et c'est sur le jeune paysan, qu'il posa ses yeux, pour finalement croire au destin de leur rencontre et eu le coup de foudre directement.

Malheureusement, les premiers jours n'ont pas été de tout repos pour la conquête du prince. Malgré qu'il soit galant, courtois, lui apportant tous les jours des roses rouges, lui offrant sont plus beaux sourire, le jeune paysan ne céda pas si facilement à l'avance du Prince. Il était du genre méfiant et extrêmement froid envers les hommes, surtout ceux de son espèce à vraie dire. Oui, mes parents étaient des Genettes de Rhône, pourtant de la même espèce, mais ne s'appréciant pas pour autant. Le jeune paysan était au courant de la reproduction des Thérianthrope depuis son enfance et ne désirait jamais devoir porter l'enfant de qui que ce soit. Malheureusement, le prince était bien décidé de conquérir son cœur. Finalement, au bout de plusieurs années, le paysan a commencé à s'habituer à la présence de ce prince, acceptant de temps en temps ses cadeaux pour au final lui en donner également, mais discrètement sans que personne ne le voit. Et finalement, le paysan accepta de rencontrer après son travail pour apprendre à mieux le découvrir. Il apprit que Victor était écrivain, qu'il inspiré par les histoires d'amour et de fantastiques et qu'il voyageait beaucoup pour trouver son inspiration et qu'il était, comme lui, originaire de la Vallée du Rhône. Et après plusieurs mois, il en tomba amoureux.  

Le jeune Paysan pensait que s'il tombait directement amoureux du prince, celui-ci se moquerait de lui et il ne serait qu'une conquête parmi tant d'autre. Pourtant, avec son caractère bien trempé, la voix et les gestes de celui-ci, lui permettait de s'adoucir de plus en plus souvent. Et après être sorti ensemble, ils se sont mariés et ont décidés de partir vivre leur vie à deux sans être dérangé par les autres. Ils vécurent heureux et Allan accoucha d'une petite fille qui n'était d'autre que moi.

Je suis née sous la forme d'une petite genette du Rhône, mais bien différente des autres de mon espèce. Je suis née avec les yeux bleus et le pelage beaucoup plus blanchit, étant atteinte de leucisme, un cas rare de mauvaise production de la mélanine, comme l'albinisme.
Mes pères ont tous fait pour que je me sente acceptée et aimée malgré mon leucisme, que je ne devais pas me soucier des remarques des autres, pour eux j'étais parfaite et unique. Mais, malgré ces démonstrations d'amour et de chaleur, je savais au fond de moi que j'étais un être invalide, une erreur de la nature. Il y a beaucoup moins de 1% de chance qu'une genette de l'espèce de mes parents soit atteinte de leucisme. Même en général pour toutes les races qui s'en approchait.  J'étais une espèce rare et il fallait me protéger de tout danger.  

Le monde des Thérianthropes était trop dangereux pour moi, enfin, c'est ce que mon père Alan croyait dur comme fer. Il était persuadé que j'étais fragile et qu'il était hors de question que je mette les pieds en dehors de notre maison. Mais de l'autre, Victor n'était pas d'accord sur ce sujet. J'étais souvent le sujet de leur dispute. Je ne savais pas vers qui me tourner et en grandissant, les choses n'ont fait qu'empirer. J'ai beaucoup vécu dans l'insouciance et la sécurité de mes pères, protégée comme une princesse du haut de sa tour, par ses chevaliers servants. Mais l'amour de mes pères n'était pas la cause de mon problème, rien de cela n'avait rempli ce vide qui c'était installer au fur et à mesure des années. Chaque jour, à une heure précise, je voyais du haut de la fenêtre un groupe d'enfants qui passait devant la demeure familiale, une glace à la main, jouant avec un ballon. J'ignorais quel était ce jeu, mais l'expression que je voyais m'était inconnu. Je n'étais pas jalouse de ses enfants, mais.... Je savais au fond de moi qu'il me manquait quelque chose... Ah oui.... J'étais différente.  

Je me souviendrais toujours de ce soir-là, alors que je devais être au lit, j'entendis comme un drôle de bruit venant du séjour. Curieuse, je me suis dirigée vers le salon centrale pour apercevoir de la lumière et des ombres. À entendre les hurlements, il s'agissait encore de mes parents et encore une fois.... Le sujet venait de moi.  

-"Nous n'allons pas débattre une fois de plus sur la vie de MA fille ! Je refuse qu'elle sorte dans ce monde ! Elle ne contrôle pas assez son aura pour se protéger toute seule ! Tu aimerais que je la laisse sortir dans les conditions qu'elles sont ! JE REFUSE"  
"Allan, Norah ne restera jamais une enfant, elle va grandir et lorsque nous ne serons plus de ce Monde, elle sera seule et sans défense, si elle reste enfermer ici ! Concernant son Aura Animal, nous appellerons un spécialiste qui lui apprendra, mais elle a besoin de sortir de cette prison que nous lui avons créée"  
"Tu n'écoutes jamais rien ! Je n'ai pas envie de me prendre la tête avec toi en ce moment ! Norah sera toujours en danger, car elle n'est pas comme les autres, elle est différente ! Une raison de plus pour que des poids lourds s'intéresse à elle et nous là vol, voir pire ! "  

Mes yeux braqués sur la scène, j'en laissai tomber le lapin en peluche que j'avais reçu de mon père Victor. Les seuls mots que j'ai retenus dans cette soirée étaient que j'étais différente des autres. Je n'aurais ne jamais aimé être née ainsi. Pour que mes parents arrêtent de se disputer, j'ai décidé de me prêter à un jeu. J'ai commencé à me comporter comme une adorable petite fille et à me comporter comme tout enfant devrait le faire. Après plusieurs mois, Allan a finalement accepté que j'aille à l'école sous plusieurs conditions, mais il n'était pas tranquille. Je me suis tout simplement approchée de lui pour le réconforter avec un grand sourire, portant mon uniforme de maternelle et prête à explorer se nouveau monde... Et puis, Victor était là pour m'emmener, alors j'avais moins peur.  


J'étais heureuse de rencontrer du monde, enfin, des enfants de mon âge, plus les jours passaient et plus j'appréciais chaque minute passer à l'extérieur de mon château, que j'en oubliais cette angoisse de leucique et de mon espèce, qui m'empoisonnait l'existence. Je n'avais pas besoin de prince charmant pour me libérer, je l'ai fait toute seule comme une grande. Les professeurs étaient gentils avec moi, mais forcément cela créa de la jalousie et la jalousie d'un enfant peut être cruels dans ce monde, surtout contre un thérianthrope de petit gabarit comme je le suis.  

"Ouah Norah ! C'est ton panier repas ?"  
"Oui ! C'est mon papa qui me la fait "  

L'expression de la jeune fille changea radicalement avant de donner un grand coup avec sa main gauche sur mon bentô et sous la surprise, tomba de mes mains pour se renverser sur le ventre, laissant exposer la nourriture qui était rentré en contact avec le sol.  

"Oups, désolée, je n'ai pas fait exprès.... Il ne faut pas gâcher hein ? Sinon tu es une mauvaise fille"  

Je me contentais de sourire, car je ne voulais pas de problème, tandis qu'elle ricanait, suivis des autres enfants qui la suivait. Je ramassais mon panier repas et alla m'asseoir prêt d'un banc, m'éloignant du groupe d'enfant. Je pensais réellement qu'elle ne l'avait pas fait exprès et insouciante comme je l'étais, je m'étais tout simplement pas engagé à son jeu. Alors chaque jour commençait à devenir un enfer. À cinq ans, les plaisanteries n'étaient pas bien méchantes, mais en grandissant, vers l'âge de mes douze ans, les plaisanteries sont devenues de plus en plus dure et cruel.  Mes affaires se retrouvaient dans les toilettes, On trouvait à l'intérieur de mes chaussures, des vers de terre et tout autre insecte avait été placé dedans. Mes cahiers abîmés et sans compter qu'on m'attendait tous les soirs pour me martyriser, c'était…gênant.  

Mon village est composé de 95 % d'hommes singe et la plupart des enfants ne peuvent pas comprendre le leucique que j'ai et le fait d'avoir deux papas, tandis que les autres, 5 % était des thérianthrope de type canidés, parmi ses canidés, un seul était un poids lourd, mais il menait les poids moyen et plume à sa guise tout autant que les hommes singes. Il voulait montrer sa dominance et me rappeler ma place et de cette leucique que je suis.
 
"Hey ! Pourquoi tu as les cheveux blancs ? Tes bizarres ?"  
"Même pas capable de faire une chose aussi simple que de contrôler son aura.... C'est une sous-espèce.... En plus, elle n'est pas comme nous"  
"Mes parents disent que des gens comme ça, ce sont des erreurs de la nature"  
"T'aurais mieux fait de rester chez toi l'intrus, tes justes bonnes à reproduire "

Mes parents m'ont appris que je devais être patient, alors c'est ce que j'ai fait. Au fur et à mesure des années passée à l'école, je me suis retrouvée seule, les enfants canidés manipulait les hommes singes pour continuer de me détruire de l'intérieurs, l'ambiance que j'appréciais il y a des années de cela avait disparût dans un abysse profond, regrettant peut-être d'avoir accepté de vivre en dehors de mon château. Au finale, la jeune princesse ne peut pas briser sa malédiction. Je faisais mine au professeurs que j'allais bien, mais le plus dure était de mentir à mes parents. Je ne voulais pas qu'il s'inquiète encore plus, alors je trouvais des prétextes pour mes blessures sur le corps, ou encore pourquoi mes affaires disparaissait de plus en plus souvent. Mais aux finales rien ne changeait.  

La haine et le chagrin mon ronger de l'intérieur au point de devenir un enfant turbulent. J'ai arrêté de suivre les cours, je n'avais aucune chance face au Thérianthrope canidés. Il m'arrivait de déclencher des barrages, mais je n'ai jamais réussi à les battre, car en général, je ne faisais pas le poids face à eux, me retrouvant la plupart du temps à l'infirmerie, soignée par le même médecin, qui prenait que peu de temps pour comprendre la situation, il faisait simplement son travail. Vu que je ne pouvais défouler ma colère sur des plus gros gabarit que moi, je me rabattais sur les enfants singe pour les frapper ou les mordre tels un animal sauvage. En fin de compte, ce sont mes parents qui étaient souvent convoqués : blessure grave / mauvais comportement / délinquante / dégradation.  
Un comportement que mes parents ne comprenaient pas. Avec tous les mensonges que j'ai donnés, je menais une vie plutôt tranquille. Je rentrais chaque soir satisfait de ma vie, heureuse de voir notre amie Sébastian qui prenait sagement de son temps pour continuer de m'apprendre à contrôler mon aura ainsi que mes phéromones pour plus tard. Mais derrière se sourire que je leur donnais, se cachait une âme tourmentée.

J'étais perdu, après tous ses incidents, je suis restée enfermer dans ma chambre, repensant à mon existence en elle-même et de pourquoi je m'étais comporté ainsi. J'ai cherché durant plusieurs jours, empêchant mes parents tout dialogue avec moi., empêchant le soleil d'entrer dans ma chambre, le bloquant par les rideaux pour que ma chambre se retrouve complètement dans le noir. Je n'avais pas très faim, Allan espérait en vins me déposer de quoi manger devant le seuil de ma porte et revenait en fin de journée pour retrouver le plat comme il était à son arrivée. Il n'avait plus la force de se disputer avec Victor, trop inquiet pour mon état. Il en valait également pour Victor, qui n'avait pas le choix de travailler pour subvenir à la famille, mais durant son travail, il pensait à toutes ses années sans avoir vu la détresse de son seul enfant.  

Je ne comptais pas assez sur mes parents pour me recueillir de tout ce que j'avais vécu. Je voulais qu'il soit fier de moi, je voulais leur prouver qu'avec ma Leucique, je pouvais réussir dans la vie. Mais j'ai été stupide de vouloir prétendre le contraire, j'ai été stupide de croire un seul instant que je pourrais m'intégrer dans mon village. Allan décida d'entrer dans ma chambre, avec Victor à ses côtés. Tenant ses mains contre sa poitrine, tandis que Victor posa une main sur l'épaule de son amant. J'observai du coin de l'œil cette lumière beaucoup trop éblouissante pour moi, avant d'apercevoir le visage de mes pères. Allan n'attendit pas pour se jeter sur moi, les larmes aux yeux, caressant le haut de mon crâne.

-"Pardonne Moi Norah ! Je suis désolé"

Il répéta inlassablement le mot "désolé" resserrent son emprise pour cacher son visage sangloté derrière mon épaule. Pourquoi s'excusait-il ? C'était plutôt à moi de m'excuser. J'avais une boule à l'estomac avant d'avoir atteint le point de non-retour et que tous mes sentiments refouler n'explose. Je sentais mes yeux s'humidifier avant que ne s'échappent quelques larmes et finir par fondre en larmes, hurlant et resserrent mes mains contre le dos d'Allan, suivis de Victor qui laissa échapper un sourire pour venir s'installer avec nous sur le lit et de nous prendre dans ses bras. J'ai fini par tout raconter : des enfants qui me martyrisaient, qui détruisait mon matériel, des canidés qui s'amusaient à me rappeler que j'étais inférieurs à eux, de mon impression de ce que j'étais et des peurs qui me rongeais de l'intérieur.

Allan ma directement dés inscrit et avec les économies de la maison, il me prenait directement des enseignants à domicile, afin que je ne perde pas la main sur mes études. Sébastian continua de venir comme à son habitude et m'enseigna tout ce dont j'avais besoin. Aux finales, je suis revenu à la case départ. Les années, son passé et le village a repris son court normal, comme si tout ce qui s'était passé n'avait jamais eu lieu. Cela fait maintenant six ans que je vis avec mes parents et que je me suis plongée dans la lecture, sur l'univers qui nous entoure. C'était un sujet passionnant pour quelqu'un comme moi qui n'imaginerais jamais quitter mon château. D'un côté, les livres me permettaient d'imaginer à quoi pourrait ressembler les récits d'une aventure ou d'un fait scientifique. J'ai d'ailleurs trouvé une nouvelle passion, les fleurs. Allan en faisait pousser dans le jardin extérieur et m'avait transmis sa passion des plantes à travers les années. Apprenant les mélanges des couleurs et l'odeur différentes des fleurs qui y étaient planté au fil des années. Maintenant que je suis majeur, je peux aider mes parents dans certaines tâches de la maison. Je ne suis plus la même petite enfant que j'étais.
J'avais pris de l'assurance et de confiance en moi. Mon problème de Leucique ne m'infecta de moins en moins, trop préoccuper par les tâches que me donnaient Allan et Victor. J'en étais même venu à l'idée d'essayer de nouveau de ressortir vers le monde extérieur, mais je sais très bien qu'Allan ne pourrait l'accepter de nouveau. Je pense que je devais mettre cette idée de côté.  

-"Norah, quelque chose ne vas pas ?"  
-"Non, tout va bien Victor"
-"Depuis plusieurs mois maintenant, je t'observe et je vois bien que tous les jours lorsque tu t'approches d'une fenêtre, je voie ce regard désirent d'aventure et d'exploration. J'en discuterais avec ta mère. Je pense... Qu'il serait temps que tu face ta propre vie."  

Ils s'approchèrent de moi, avant de déposer ses lèvres sur le haut de mon front, redressent ma tignasse en arrière et continuèrent son chemin pour aller discuter avec Allan. Je dois bien avouer que j'étais super inquiète de la situation. Allan n'allait certainement pas être facile à convaincre. Les minutes, les heures, les jours se sont écoulés depuis que Victor est allé à la rencontre d'Allan. Alors que j'écoutais de nouveau à la porte, Victor dirigea son regard vers moi avant de hausser légèrement la voix pour me demander de les rejoindre. Sous la surprise de sa voix, je bondis légèrement avant de pousser un peu plus la porte et de me retrouver dans la même pièce, pour venir m'asseoir sur une chaise, face à eux.

"Ton père et moi avons réfléchi et nous pensons que tu devrais enfin voir la vie par toi-même. Nous savons que nous n'avons pas été forcément de bon parent… "  
"Sébastien nous à parler d'une île universitaire qui se situe au large du Royaume-Uni qui ne regroupe que des thérianthropes de toutes les espèces, un endroit utopique pour quiconque, souhaite vivre en communauté équivalant. Après plusieurs jours, il a réussi à me convaincre moi et ta mère, nous affirment que son enseignement avec toi est terminé et qu'il n'avait plus rien à n'apprendre d'autres… Il nous a également parlé d'une vieille amie à lui qui tient une boutique de fleur et qui accepte de te former à son compte, te fournissant un abri. Nous pensons que ce nouveau départ, te permettra de trouver ce que tu cherches et de suivre ta propre voie"



J'entrepris alors mon long voyage à travers les eaux pour rejoindre l'île et ainsi me diriger vers cet endroit mystérieux afin de pouvoir m'y installer et enfin passer à autre chose. Enfin, je dis cela, mais quand je suis arrivée, j'étais aussi perdu et effrayer que la première fois où je suis sortie seule de la maison. Il y avait du monde, qui puisse être des thérianthropes de différentes espèces. Des gros Gabarit, des moyens et surtout beaucoup de poids plume comme-moi. C'était la première fois que voyaient autant de thérianthropes réunit au même endroit. Les premiers jours furent difficiles. Je n'avais aucun repère pour m'aider, cherchant alors la fameuse amie de Sebastian, mais hélas sans succès. J'étais mal à l'aise devant toute ses personnes que j'ai fuis dans une ruelle.

J'ai dormi durant 2 nuit dehors, prêt des endroits calmes et sans beaucoup d'animation. Les soirées étaient difficiles, nous étions en hiver quand je suis arrivée et n'ayant pas de toit je me retrouvais dans le froid, avec le seul moyen de me réchauffer était à l'aide d'une bûche de bois trouver, ainsi qu'un briquet qui me permettait malgré tout de tenir le froid. Puis finalement au bout de quelques jours, j'ai commencé moi-même à trouver des repères dans cette immense ville. Bien sûr, je n'étais pas très à l'aise avec les autres habitants où j'ignorais la plupart du temps et en évitant la foule. Aux finales, la faim prenait surtout le dessus. Mon stock de nourriture ramener descendait de plus en plus bas au fil des jours. Je me suis dit qu'il fallait que je trouve l'amie de Sébastian rapidement et qu'il fallait que je fasse face aux autres individus tôt ou tard. Alors que je passais dans un endroit que je ne connaissais pas, j'aperçus une petite boutique qui était bien différente des autres. Elle était… Jolie, coquette et très bien placer à la vue de tous. En m'approchant de plus près, j'aperçus diverses couleurs de fleurs. Le magasin en était rempli, ce qui donnait un spectacle de couleur absolument magnifique. Me penchant davantage vers la vitrine, j'entendis la voix d'une jeune femme m'interpella.


"Chercher vous un bouquet de fleurs pour un évènement, jeune blanche ?"  
"Hum... Non pas spécialement... Je... Je trouvais simplement cela magnifique... Je n'ai aucun moyen de payer quoique ce soit... Pardonnez-moi pour le dérangement."  

J'étais légèrement surprise et un peu sous le choc. Depuis que je suis arrivée ici, c'était bien la première personne qui m'adressait la parole. D'après ce que je pouvais constater, il s'agissait d'un homme singe, enfin... Plus précisément une femme poids plume, comme moi. Son visage était... Sympathique, et plutôt agréable à regarder. D'après sa morphologie, elle devait avoir dans les quarante ans. Je m'inclinais poliment, avant de me redresser et de faire marche arrière. Alors que j'allais entamer une nouvelle marche, je l'entendis de nouveau m'interpeller, avant de s'approcher un peu plus de moi.  

-"Attends ! Tu viens d'arriver ici n'est-ce pas ? Est-ce que tu ne serais pas....la jeune fille que Sébastian ma parler? "
-"Hum...Oui c'est bien moi..."
-"Oh!!! Mon dieu je suis soulagée ! Je te retrouve enfin après 2 jours ! Je t'ai cherché prêt du bord mais je ne t'ai pas vue, j'ai prévenu Sebastian et tes parents sont mord d'inquiétude ! Je vais le prévenir que je t'ai enfin retrouvée ! "
-"Hum...Je suis désolée...Je ne suis pas à l'aise avec la foule."
-"Ce n'est rien oublions, le plus important et que je t'ai trouvée, saine et sauf. Aller entre donc. Je te fais découvrir la boutique et tu pourras commencer d'ici demain ! Si tout se passe bien d'ici deux ans tu termineras ta formation et nous pourrons aller plus loin. Enfin...tout dépend de toi après."
-Oh...Oui bien sûr que j'aimerais devenir Fleuriste...Je vous remercie beaucoup...."
-"Je tends prie, j'avais besoin d'un assistant de toute façon et vue que Sebastian ma louer tes mérites et que tu aimes beaucoup ça, je te remercie d'avoir traversé les mers pour venir ici."

Nous nous sommes très vite attachées l'une de l'autre et aux finales, cela fait maintenant deux ans que je vis ici, dans cette boutique. Ma formation c'est achevé et comme j'ai pris le temps d'apprendre et d'apprécier, j'ai décidé de passer mon BP pour devenir apprentie fleuriste. Elle m'aida durant toutes ses années à terminer mes repères, pour finalement me sentir à l'aise dans cette ville. J'avoue encore me perdre de temps en temps, mais grâce à ceci, je peux encore explorer la ville et ses mystérieux endroits cacher qu'elle peut renfermer. J'envoie de temps en temps des lettres à mes parents, leur montre que la vie, là-bas, est magnifique et que je ne suis pas seule.

Autre : (Précisions de dernière minute)


Suppléments


Le code : Validé
Ton pseudo : Saia
Ton âge : 22 ans
Notre découverte : Un membre inscrit
Ta présence : 3 à 4 jours
Ton avatar : White Snow dans SINoALICE
Tes références : J'ai lue les tomes et j'ai vue également l'animer
Un rajout : Peut être changer la couleur des écritures blanches avec une ombre portée derrière, cela agresserait moins les yeux sur un fond déjà blanc de base Smile

un newbie affectueux
avatar
Animal :
Race : Genette du Rhône leucique / Poids Léger
Orientation : Hétérosexuel
Messages : 3
Emploi/loisirs : Fleuriste
Humeur : Impassible

Carte d'identité
Dominance: Dominé
Taille: 1,68 m
Poids:
Voir le profil de l'utilisateur http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t2112-norah-ford
un newbie affectueux
Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Déc - 14:12
Bienvenue officielle à toi <3

  • D'abord, je vais commencer avec l'emploi de Norah ! Comme c'est une petite communauté sur l'île avec des petits commerces, il y a souvent qu'un gérant et un apprenti (ou un employé qui gère le magasin et un apprenti, le grand patron étant juste le propriétaire des murs et de souvent plusieurs autres commerces, donc rien à voir avec les fleuristes!) ! Ce qui nous permet en plus à nous, membre de staff, de pouvoir pousser à la variété des métiers en autorisant un seul gérant/employé et un seul apprenti par commerce, afin d'éviter d'avoir 10 membres faisant le même métier et d'en voir d'autres, jamais exploités…

    Donc soit Norah est fleuriste accomplie et l'ancienne gérante lui a légué la boutique, soit elle est encore apprentie à son service ! Car malheureusement, autoriser Norah en tant que simple employée ET son ancienne formatrice en tant que gérante va bloquer des postes. En l'occurrence, celui d'apprenti fleuriste, vu que ton personnage se positionne à cheval sur les deux groupes (en étant pas gérante, mais pas non plus apprentie) et bloque le poste de gérant par un pnj. Après, on peut aussi dire que la gérante ne travaille plus à la boutique et ne s'occupe plus que de l'administration, ce qui pourrait autoriser le poste d'apprenti et faire que ''vous travaillez encore toutes les deux'' le temps que ledit apprenti arrive. Cependant quand quelqu'un prendra ce poste, il faudra que ça soit ton personnage qui le prenne en charge et non ton pnj patronne !

    Cependant, si elle est apprentie, il faut penser que pour ne pas bloquer les emplois pour les futurs membres, le poste de gérant fleuriste (et de maître de formation pour ton perso) sera disponible pour un autre joueur^^ Joueur avec lequel tu pourras t'arranger pour que vous concordiez avec ton histoire, ou bien par exemple en expliquant que l'ancienne gérante a dû céder sa boutique et que tu as un nouveau gérant et maître de formation pour ton personnage ^^ (sachant que tant que le poste de gérant fleuriste n'est pas pris, ton pnj peut toujours vivre comme tel xD) Et pour être gérante toi-même (en prenant par exemple la place de l'ancienne gérante?) il faudra vieillir ton personnage ! Car même si en deux ans de formation elle a pu obtenir le diplôme faisant qu'elle soit fleuriste, il faut qu'elle ait l'équivalent BP pour devenir gérante et quelques années d'expérience après ce diplôme pour pouvoir devenir elle-même la gérante ! Donc les 2 ans pour le second diplôme plus de préférence cinq autres années d'expérience, il faudrait dans l'idéal qu'elle ait minimum 27 ans !

  • Et c'est pour ça que je vais directement sauter sur l'âge de ton personnage ! Déjà parce que comme dit plus haut, si finalement tu la fais devenir gérante de la boutique, nous demandons à ce qu'elle ait au minimum 27 ans ! Si elle n'est qu'employée, comme elle est vouée à devoir s'occuper seule d'un futur apprenti, cela serait bien qu'elle ait ses 4 ans total de formation ! Donc au moins la faire monter à 22 ans, histoire qu'elle soit à même de s'occuper d'un apprenti et de la boutique, même si elle n'est pas gérante ! Si par contre tu préfères la passer en tant qu'apprentie (parce qu'elle passerait actuellement le diplôme pour pouvoir gérer plus tard cette boutique ou sa propre boutique?) Elle peut par contre très bien rester à 20 ans ! (Il faudrait cependant mentionner dans ton histoire au bout de ces deux années à travailler pour l'actuelle gérante, elle a pu au moins ne serait-ce qu'obtenir son diplôme -CAP chez nous- de fleuriste, avant de commencer à préparer le suivant!)

  • Dans ta race, il faut que tu précises que tu es une genette du Rhône leucique ! Idem dans l'appellation scientifique, même s'il fat surtout le préciser dans la race ^^

  • Pour ton caractère, tu répètes deux fois cette phrase : "Quand tu rencontres, quelqu'un, ne te jette pas dans la gueule du loup" On lui a souvent raconté cela lorsqu'elle était petite, les parents de Norah l'ont forgé pour qu'elle ne le laisse pas avoir par des mensonges qui pourraient la condamner à la mort. >> Dans Prudente et Charismatique ! Il faudrait donc retirer l'un des deux, probablement la partie dans Charismatique.

  • Dans ton histoire, tu marques qu'elle est la fille de deux genettes du Rhône... Mais dans tes origines, tu dis qu'elle est américano-française, confirmé par le "un prince d'une contrée lointaine" qui veut probablement désigner ton père américain ! Cependant, les genettes du Rhône sont françaises ! Il est donc impossible que ton père "Prince" (je reparlerai des mentions plus tard !) soit une genette du Rhône (ou une genette tout court, vu qu'il n'en existe pas en Amérique, uniquement en Afrique et quelques races en Europe !) Il faut donc soit que tu choisisses un autre animal qui soit Américain, soit changer les origines de ton père ! Pour Anglais (la genette d'Europe vulgaire dans ce cas) ou bien Français si tu veux garder la genette du Rhône.

    D'ailleurs même si je conçois que les mentions de "paysan" et "prince" soient pour jouer sur l'aspect conte de fée de leur rencontre, il serait bien de nous préciser quel est le réel travail de ton père "prince" ! Et de présenter tes deux parents en général en dehors de ça (même si on sait déjà que sa mère est employé dans une boutique de papeterie/autre !) On ne sait même pas quel est leur prénom, jusqu'au milieu de ton histoire ! Et on met un temps à comprendre lequel est Allan et lequel est Victor ! (Et encore ce ne sont que des suppositions parce ce n'est jamais clairement dit qui est qui !)

    Qu'on lui permette de regarder les enfants jouer à une certaine heure précise par la fenêtre est très bizarre... Voire même psychopathe et sadique ! Cela ne serait pas plutôt qu'à une certaine heure, elle voit les enfants rentrer de l'école et jouer ensemble ? Plutôt que de lui "permettre" de regarder par la fenêtre à un certain moment ?

    Tu dis que 95% sont des singes et 5% des canidés poids lourds... Sauf que les poids lourds sont rares ! Il est donc hautement improbable que tu sois la seule poids plume entourée de poids lourd dans ton village ! A la limite, que des canidés dont un poids lourd pourquoi pas (attention, les autres canidés ne doivent pas QUE être des poids moyens, mais aussi des poids légers ! Car les moyens sont également plus rares que les légers, même si moins que les lourds !) mais pas question que ça ne soit que des canidés lourds qui la martyrise ! Il faut respecter les proportions de rareté au sein des races-mêlées !

    ''Sébastien nous a parlé d'un lieu aux Etats Unis, une île plus précisément'' l'île se situe au large du Royaume-Uni, hein xD Surtout qu'après tu nous reparles du Royaume-Uni ! Et il y a du monde, mais il faut se rappeler que c'est principalement une île universitaire, avec quelques commerces qui gravitent autour, donc attention quand tu parles de ''quartiers étaient inondés de monde'' ! Ce n'est pas une mégalopole (ou grande ville comme tu le dis plus tard), donc il y a du monde, mais pas une marée non plus ^^ (ça c'est juste pour la petite précision!) Et toujours le même principe que comme je l'ai mentionné plus haut, il y a forcément plus de poids plumes que de moyen gabarits ou et poids lourds ! Du coup c'est impossible qu'elle n'ait jamais vu de poids plume (déjà parce qu'elle a connu ses parents /OUT) mais aussi parce que j'ai déjà demandé plus haut de changer ça x) Ah la limite, elle peut découvrir pour la première fois, d'autres races de genettes autre que genettes du Rhône !

    De plus ! Rappelant que c'est une île universitaire, toutes les personnes ont un but précis dès leur arrivée ! Soit étudier à l'Académie, soit parce qu'on a été accepté pour travailler dans l'un des commerces de la cité pour faire vivre l'île ! Qu'elle arrive là-bas et finisse donc à la rue comme une fleur ne peut pas être possible ! Si elle n'a rien à apporter à la communauté de l'île, elle sera directement rapatriée sur le continent ! Sachant qu'elle n'est pas pauvre (ou du moins tes parents ne le sont pas) et donc même avec ''peu'' d'argent, jamais ils ne la laisseraient vivre dans la rue ! Ah la limite à l'hôtel, mais comme normalement elle est sensé avoir déjà avoir trouvé un travail sur l'île avant d'y débarquer (ou alors alterner les petits boulots jusqu'à ce qu'elle trouve un travail définitif!) normalement elle a les moyens de se payer un petit studio au moins ! Donc pas à la rue !

    De plus, pour être fleuriste il faut une formation, comme tout ! Du coup qu'une femme demande à Norah de devenir son employé, comme ça sans aucune qualification, en plus de la nourrir et la loger… Ah la limite, elle aurait pu la prendre comme apprentie pour la former au métier de fleuriste pour qu'ensuite elle devienne son employée ou sa collaboratrice ! Mais pour ça, il faut nous dire que Norah a commencé à suivre une formation en tant qu'apprentie avec elle (et donc elle est rémunérée, donc vit avec son argent ! Mange avec son argent, se trouve un studio qu'elle paie avec son argent) ! Sachant que si ça fait 2 ans maintenant qu'elle travaille avec elle, elle pourrait avoir terminé sa formation en tant qu'apprentie… A moins qu'elle ne cherche à obtenir le diplôme supérieur (BP en France) qui lui permettrait par la suite de devenir co-gérante (ou collaboratrice) de la boutique ? Si c'est le cas, elle ne sera donc pas considérée comme fleuriste, mais apprentie fleuriste !

    Bref !! Reprenons un peu toutes mes explications fouillis ! Ne pouvant pas forcément arriver sur l'île et errer là-bas sans but au point d'être à la rue (car elle se ferait soit recruter pour un boulot miteux mais utile, soit parce qu'elle se ferait éjecter de l'île pour aller végéter ailleurs), trois choix s'offrent à toi ! Le premier est qu'elle se soit intéressée aux fleurs AVANT son arrivée sur l'île ! Ce qui fait que lorsqu'on lui propose de ''changer de vie'' pour aller s'établir sur l'île, elle décide de chercher une formation là-bas en tant que fleuriste ! Formation qu'elle trouve et une fois là-bas commence directement sa formation auprès du fleuriste local ! Sachant que les formations sont rémunérées, une fois qu'elle a su qu'elle était prise là-bas, elle aurait donc cherché un studio où s'établir, avant d'arriver sur l'île ! > Ce qui serait la solution la plus simple et logique pour ton personnage, plutôt que de se jeter dans l'inconnu en toute ignorance (surtout pour quelqu'un aux parents sur-protecteurs qui voulaient pas qu'elle sorte, ils auraient forcément fait en sorte qu'elle ait une sécurité et s'étant déjà trouvé un boulot et un logement avant qu'elle ne quitte le nid).
    La deuxième est qu'effectivement elle soit arrivée sur l'île sans savoir ce qu'elle voulait faire… Mais qu'elle soit est directement tombée sur la fleuriste (ou fait plusieurs petits boulots avant de tomber sur la recherche d'apprentie de cette dernière) en cherchant du travail (on part sur le principe que quand t'arrive sans savoir encore quoi faire comme boulot, tu passes automatiquement par le bureau des recherches d'emplois, vu que l'île refusant les ''inutiles'') qui à la limite aurait pu l'héberger chez elle, le temps que Norah se trouve un studio dans les quartiers résidentiels ! (tous les logements sont là-bas accessoirement).


Voilà ! Désolée pour le pavé, il doit peut-être y avoir quelques explications un peu bazar (peut-être sur l'emploi par exemple) donc n'hésite pas à venir me voir pour qu'on en parle plus clairement ! =)

Bonne chance pour tes corrections !
Même si il y a beaucoup d'écrits, au final ce sont surtout des petites modif à droite et à gauche sans grand changement (hormis pour ton arrivée sur l'île) qui sont à faire ! =)
a fucking sexy Doc ~♥
avatar
Animal :
Race : Caïman noir | Poids lourd
Orientation : Bisexuel
Messages : 1027
Localisation : Tu veux pas savoir~
Emploi/loisirs : Infirmier de l'académie
Humeur : Joueuse~

Carte d'identité
Dominance: Dominant
Taille: 1,86m
Poids: 89kg
Voir le profil de l'utilisateur http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t8-aaron-cain-williams-un-croco-pas-si-sage-termine http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t27-les-relations-douteuses-d-un-croco-alcoolo http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t26-les-deboires-d-un-croco-pas-net
a fucking sexy Doc ~♥



Hey toi, viens jouer avec moi Invité~


Badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Déc - 20:05
BIENVENUE NORAH !
SOYONS AMIES
un apprenti boxeur !
avatar
Animal :
Race : Crocodile de Johnston albinos - Moyen
Orientation : Bisexuel
Messages : 174
Emploi/loisirs : Senior - 4ème année - club de natation
Humeur : Hautaine

Carte d'identité
Dominance: Dominé
Taille: 1,68m
Poids: 53 kg
Voir le profil de l'utilisateur http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t1164-sky-legerement-decalee http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t1187-je-vais-en-faire-qu-une-bouchee-sky-heavenly http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t1201-carnet-de-bord-sky-heavenly
un apprenti boxeur !





Couleur utilisée: #8B394C
Revenir en haut Aller en bas
Mer 6 Déc - 8:28
Merci beaucoup pour l'accueil et je vais faire les changements ! ^^
un newbie affectueux
avatar
Animal :
Race : Genette du Rhône leucique / Poids Léger
Orientation : Hétérosexuel
Messages : 3
Emploi/loisirs : Fleuriste
Humeur : Impassible

Carte d'identité
Dominance: Dominé
Taille: 1,68 m
Poids:
Voir le profil de l'utilisateur http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t2112-norah-ford
un newbie affectueux
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 21 Déc - 19:27
Bienvenue ^^

un faiseur de bébés !
avatar
Animal :
Race : Atavique fennec arabe | poids plume
Orientation : Bisexuel
Messages : 32
Localisation : pas loin de toi
Emploi/loisirs : Professeur stagiaire d'algèbre/ loisir nounou
Humeur : Généreux

Carte d'identité
Dominance: Dominé
Taille: 1m70
Poids: 68 kg
Voir le profil de l'utilisateur http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t1986-sayuri-wasat http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t1999-le-journal-d-amis-d-un-stagiaire-sayuri-wasat http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t1998-les-aventures-d-un-stagiaire-sayuri-wasat
un faiseur de bébés !



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sex Pistols Academy :: Gestion du personnage :: Fiche personnage-