RSS
RSS


NC16 - Romances hétérosexuelles et homosexuelles
 

Mer 24 Fév - 6:01
Jade Dundi


Nom : Dundi
Prénom : Jade
Âge : 18 ans, 26 Août
Origines : Française
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Groupe : Junior
Emploi : Troisièmes années - Membre du club d’arts martiaux
Dominance : Ambivalente
Famille de race mêlée : Canidé
Animal de race mêlée : Loup gris
Appellation scientifique : Canis lupus lupus
Quelle catégorie de poids : Lourd


Identité


Goûts :
La première chose que j’aime sur cette terre c’est mon grand frère. Je le respecte plus que tout et il me manque énormément. N’y voyez pas là comme de l’inceste, mais nous avons une complicité que personne n’arrive vraiment à comprendre. Sans doute parce que je suis la seule qui peut comprendre son autre lui.

Je suis une lepidoptérophile, c’est-à-dire que je collectionne les papillons que je mets dans des cadres accrocher aux murs de ma chambre, j’aimerai les avoir tous, mais cela demande du temps et de la chance. J’adore les regarder évoluer et je m’intéresse beaucoup à eux. Il m’arrive même parfois de capturer une chenille et d’attendre qu’elle se transforme en papillon pour ensuite le libérer dans un jardin ou un parc.

En plus des papillons, j’ai aussi la passion pour les armes blanches, n’importe-les qu’elles. J’ai une préférence tout de même pour les Katana japonais, que je pratique depuis des années. Je fais même beaucoup de compétition. J’aime aussi le côté zen et la concentration de cet art martial. Je pourrai passer des heures dans un dojo, assise sur mes talons à attendre le bon moment pour couper en deux une bougie avec ma lame. Grâce à cette passion, je m’intéresse de prêt aux art martiaux et à la culture japonaise.

J’adore le chocolat, cela vient surtout du fait que mon frère m’en donnait tous les soirs avant de s’endormir. A chaque fois que j’en mange, je pense à lui. J’aime beaucoup le côté sucré et amer de ses petits carrés ou des barres chocolaté. Aussi je mange tous les matins un pain aux chocolats. On peut aussi dire que je préfère le sucré plutôt que le salé.

Tout comme mon frère, je déteste les gens qui prennent les autres de hauts sous prétexte qu’ils sont plus fort ou qu’ils ont plus d’argent. Je défendrai toujours un petit ou un moyen gabarit, sauf les chiens que je maudis à tout jamais.

J’écoute aussi beaucoup de musique. Cela peut varier entre des musiques calmes, comme le classique ou même juste le bruit d’une chute d’eau ou du chant d’un oiseau ou complètement autres choses comme du rock, mais attention, du vieux rock comme un bon vieux ACDC. Je n’aime pas vraiment les musiques modernes. Je déteste le RAP, car je ne comprends pas les paroles et je trouve cela complètement absurde de déformé le vocabulaire aussi grossièrement.

Je regarde beaucoup de film fantastique ou d’action, comme les comics ou les sagas de livre que j’ai lu, cependant il est rare que j’aime la retranscription cinématographique d’un ouvrage que j’ai vraiment apprécier, mais je ne peux pas m’empêcher de les voir pour me faire mon idée et pourquoi pas en discuter avec les autres. Par contre, je n’aime pas les film d’auteur ou romantique. Je trouve cela trop lent et trop niais.

Caractère :
Je suis une personne plutôt étrange, enfin c'est ce que pense généralement les autres. Cela parce que je n'affiche pas d'émotions particulières sur mon visage, du moins j'essaie de rester le plus neutre possible. Il est assez difficile de me faire peur, surtout avec un frère comme le miens et j'adore les histoires d'horreurs. J'aime écouter les gens et surtout les aider quand ils en ont besoin. J'aime voir les gens que j'apprécie s'amuser et rire. Par contre, je méprise les chiens et j'ai tendance à fuir pour ne pas faire de bêtise qui nuirait à mon entourage.

On peut avoir confiance en moi, mais si vous me faites une crasse, courrez le plus loin possible, car je suis assez rancunière et je me délecterai de vous faire payer et cela part n’importe quel prix et au moment où vous vous y attendrez le moins. Oui, j’adore me battre et voir la souffrance sur le visage de mes adversaires. Surtout si celui-ci a fait un quelconque mal à mes amis ou pire que cela… à mon frère.

J'aime mon frère plus que n'importe qui d'autre sur cette terre. Je ne supporte pas qu'on lui fasse le moindre mal, que ce soit physiquement ou mentalement. Je me fous un peu de ses conquêtes, du moment qu'il est heureux. Par contre, en ce qui me concerne, je n'ai pas vraiment de sentiments, parce que j'ai une faiblesse et je refuse qu'on s'en prenne à quelqu'un que j'aime pour m'atteindre. Alors, je préfère les relations d'un soir et sans attaches.

En cours, je suis plutôt studieuse et je m’efforce à avoir toujours de bonnes notes. Je suis assez intelligente et j’aime découvrir de nouvelles choses. Mes matières préféraient sont les langues étrangères, l’histoire, la géographie, les mathématiques et le français. J’aime aussi beaucoup le sport, mais j’ai une préférence pour ceux de combats.

J'aime sortir boire un verre ou en soirée avec des amis. Je ne suis pas du genre à boire beaucoup et il est vraiment très rare que je me retrouve bourré. Je tiens assez bien l'alcool et je m'en sers beaucoup contre les gens que je n'aime pas, en les mettant aux défis de boire plus que moi ou bien je lance aussi beaucoup de petits jeux pour les rendre saoul. J'ai évidemment, pas mal d'astuce dans mon sac pour ne pas sombrer avec eux, car une fois ivre, je ne me contrôle pas toujours et j'ai parfois des envies bien particulières. Si vous voulez en savoir plus, on se retrouve au bar…

Physique :
Mesurant un mètre soixante-quatorze, je suis plutôt grande pour mes dix-huit ans. Etant assez sportive, mon poids varie entre cinquante-cinq et cinquante-huit kilogramme. Mes cheveux sont teints en bleuté et ils sont très longs, ils arrivent en dessous de mes fesses. De temps en temps, je les attache en une queue haute, laissant juste deux grandes mèches devant mes oreilles. J'ai aussi une frange triangulaire qui touche à peine l'arrête de mon nez. Mes yeux sont de couleurs bleues océan et ma peau est blanche même si j'aime la faire bronzer un peu au soleil pendant l'été et je me rafraîchis dans l'eau de la mer, bien que je ne sois pas vraiment adepte de la baignade.

La première chose que l’on peut remarquer chez moi, ce sont mes seins. Je ne peux pas le cacher, ils sont assez… Gros… Pour vous donner une idée de ma silhouette voici quelques mesures. Ma poitrine fait quatre-vingt-trois centimètres, ma taille fait cinquante-six centimètres et mes hanches font quatre-vingt-six centimètres. Comme vous pouvez le voir, je fais attention à ma ligne et même si je m’autorise quelques petits écarts, je les dépense dans le sport.

La seconde chose est sans doute mon visage impassible et sérieux. Il est rare, mais pas impossible, de me voir un sourire sur le visage. Ce qui dérange parfois mon entourage, car ils n’arrivent pas à savoir si je plaisante ou si je suis sérieuse. Les rares fois où l’on peut me voir esquissez un très léger sourire, est quand je me bats ou quand quelqu’un commence à me mettre à bout et que j’imagine lui faire mes plus belles et douloureuses tortures. En d’autres mots, si vous me voyez avec ce sourire, il vaudrait mieux pour vous de fuir.

J’aime mon physique et je sais qu’il est très important aux yeux des autres. Alors, suivant les situations, je m’adapte assez bien au style vestimentaire. Par exemple, je vais préférer mettre une longue jupe à mon uniforme scolaire, plutôt que les courtes que l’on voit d’habitude. Par contre, il n’est pas rare de me voir en mini-jupe en dehors de l’académie ou une belle robe de soirée dans un restaurant luxueux.


Histoire


Histoire :
« Il est parti comme ça, sans dire un mot, comme ci il n’avait jamais vécu ici, comme ci ils n’étaient pas frère et sœur… Parti à cause de lui… Parti pour elle… Dans cet avion, il était seul et il pleurait… Sur cette terre, elle était seule et elle pleurait. »

La vie de Jade commença comme celle de son frère aîné. Elle était aimée de ses parents, enfin surtout de sa mère. Son père aurait voulu avoir un autre loup, plutôt qu’une louve, surtout qu’il considérait son premier enfant comme un échec. Jade avait tiré parti de tous les côtés de sa mère, le sourire, les yeux, la gentillesse, un contrôle de son aura parfait et obtenu très tôt et beaucoup d’affections. Elle était vraiment très heureuse dans son enfance. Son grand frère veillait toujours sur elle, ainsi que ses amis. Il protégeait les petits et les moyens gabarits des gros qui voulaient s’amuser avec eux. Naturellement, il a su se faire respecter parmi ses protéger, mais les autres avaient tout de même de la rancune et une certaine haine contre lui. Surtout parce qu’il faisait régner la loi comme une espèce de policer ou de super héros. Jade adorait vraiment son frère, car malgré toute la souffrance qu’il pouvait endurer, il avait toujours un sourire sur le visage et il avait toujours envie d’aider les autres. A la maison, parfois son sourire s’effaçait à cause de terreurs nocturnes, il en avait toujours eu. La mère était la seule à pouvoir le calmer grâce à une petite mélodie qu’elle fredonnait en le berçant dans son lit. Cette petite et douce chanson écartait le mal qui faisait tant souffrir son grand frère. Jade ne comprenait pas vraiment pourquoi il était comme ça et cela la rendait triste de le voir ainsi et surtout de ne pas pouvoir l’aider. Leur père quant à lui, le trouvait bien trop faible, miséreux et qu’il ne méritait pas l’appellation de « fils », la plus jeune pensait même que son père le détestait au plus haut point.

Jade et Jean-Loup passaient la plus par de leur temps dehors, à courir dans les plaines, à jouer ensemble, ils ne se séparaient que dans de très rare occasions. La jeune fille adorait les papillons. Elle passait des journées entières à les regarder s’envoler, à leur courir après et elle pleurait même quand l’un d’eux mourrait pour quelque raison qui soit. Un jour, Jean-Loup lui offrit un papillon en chocolat qu’il avait fait faire par le chocolatier de la ville exprès pour elle. Elle se souvient encore de cette journée, qui fût pour elle, la plus belle de toute sa vie. Le grand frère voulait toujours lui faire plaisir et il était vraiment très protecteur envers elle. Si bien que leur père avait même poussé le jeune homme à faire tout un tas de sport de combat afin qu’il puisse réussir à sa tâche.

En grandissant, elle voulait lui rendre son amour, alors elle apprit la berceuse de sa mère et chaque nuit elle venait dans le lit de son grand frère pour la lui fredonner. Elle était plus que ravis d’offrir au moins cela à la personne qu’elle aimait le plus au monde et qui faisait tout pour qu’elle soit heureuse. Pour la remercier, le grand frère lui donnait un petit morceau de chocolat, qu’il planquait toujours sous son oreiller et il lui disait à chaque fois « Chut, ça restera entre nous. » avec un clin d’œil pleins de complicité. Elle souriait et manger doucement le petit carré sucré et amer. Un soir, alors qu’elle fredonnait la mélodie en caressant doucement les cheveux de son frère qui était contre elle, Jade entendit sa mère allait à la porte d’entrée. Il était assez tard et son frère était déjà dans les bras de Morphée. La jeune fille se leva pour voir ce qu’il se passait et elle aperçut un homme qu’elle ne connaissait pas. Il était plutôt jolie garçon et plus âgé que sa mère. L’homme avait un magnifique sourire sur le visage et il semblait vraiment très sympathique. La mère le prit dans ses bras et ils s’embrassèrent tendrement avant que l’homme quitte rapidement la maison. Ni l’un ni l’autre n’avait remarqué la présence des petits yeux de la jeune fille qui les avaient observés. Jade n’a dit à ce sujet, même pas à son grand frère.

Depuis ce fameux soir, Jade se demandait qui était cet inconnu et surtout depuis quand sa mère avait une relation extra conjugale. Elle a cherché l’homme partout dans le village, mais il n’y avait aucune trace de lui. Elle hésitait à le demander à sa mère, mais elle ne voulait pas qu’elle soit fâchée ou pire, que cela est des conséquences désastreuses pour la famille, bien qu’elle détestait son père parce qu’il renier son grand frère.

Puis vînt le jour où tout bascula comme un souffle sur un château de carte. Sa vie s’écroula autour d’elle et tout allait changer en cet instant. Jade était dans sa treizième année, son frère en tant que bon samaritain voulait séparer deux chiens qui se battaient pour une crocodile. Dans la bagarre une lame le coupa du haut du torse jusqu’à son abdomen et c’est lui qui fût la victime de cette triste journée. Jade avait vu le coup porté, le sang s’enfuir et le regard de son grand frère changeait radicalement. Comme un volcan en éruption, il laissa exploser sa rage la plus totale et il ne pouvait plus s’arrêtait de frapper les gens qui étaient autour de lui. Il était devenu un véritable démon avec son regard rouge vif et perçant. Il s’arrêta à l’instant où leurs yeux se croisèrent. Elle était là, au milieu de cette foule et elle avait assisté à toute la scène, sans en perdre une seule miette. Il s’avança vers elle et tomba à genoux, la prenant dans ses bras, son visage contre son ventre, elle n’avait même pas fait un pas en arrière, même s’il était ensanglanté. Elle lui caressa les cheveux et la nuque doucement en fredonna la berceuse pour le détendre et le calmer. Elle n’avait pas eu peur de lui. Au font d’elle, elle savait que ce n’était pas de sa faute. C’est aussi depuis ce jour qu’elle maudit au plus haut point les chiens.

Malheureusement, le gamin qui l’avait agressé, faisait partit de la famille la plus respecter de la ville, car ils sont connus pour régler le problème des Gévaudan depuis des siècles. Les deux partis étant en tort, les parents passèrent un arrangement et aucune des deux familles portèrent plainte, à condition que Jean-Loup parte le plus loin possible et ne revienne jamais. Afin qu’il n’y ait plus d’incident et que les deux garçons ne se battent plus. Jade ne comprenait pas pourquoi son frère devait partir et pas l’autre garçon. Elle était bien trop jeune pour comprendre que l’autre famille aurait toujours le dernier mot, parce qu’ils connaissaient la nature de son frère. Ils devaient donc se contenter de cet arrangement, qui était en vérité un avantage pour Jean-Loup. Il est donc parti en avion et il a à peine eu le temps de dire au revoir à sa petite sœur qu’il laissait derrière lui, de la prendre dans ses bras, de lui dire qu’il l’aimait et de l’embrasser avant de partir en coup de vent. Encore aujourd’hui elle revoyait sa silhouette disparaitre devant-elle. Il avait retenu ses larmes devant-elle, mais elle le sentait au plus profond d’elle-même qu’il était déchiré, car elle aussi, elle l’était.

Après le départ de son frère, une violente dispute éclata entre sa mère et son père au sujet de Jean-Loup. C’était la première fois qu’elle les entendait se disputer et elle avait un peu peur de ce qui allait se passer. Ils se renvoyaient la faute et ce fût à cet instant que la mère frappa le visage du père de son poing fermé. Elle pleurait et lui criait dessus, lui disant qu’il n’avait jamais aimé leur fils pour ce qu’il était, pour ce qu’il faisait, alors qu’il était bon et juste. Elle tremblait de rage et de haine, puis elle quitta la maison ce jour-là. Elle avait dit à sa petite fille qu’elle reviendrait, qu’elle partait pour « se ressourcer ». Mais Jade ne voulait pas rester avec son père qu’elle méprisait à présent. C’était de sa faute si son frère était parti et que sa mère partait maintenant. Alors, elle suivit de loin sa mère pour savoir où elle se rendait.

Après un bon moment de marche à travers les bois, elle vît une petite maison bien cachée. La cheminée fumait et il y avait un homme à l’extérieure. On voyait qu’il avait une excellente condition physique et Jade reconnu l’homme qui était venu voir sa mère un soir. Cet homme avait vraiment l’air surprit de la voir, mais il avait ce magnifique sourire sur le visage, à croire qu’il ne le quittait jamais. Ils s’enlacèrent un bon moment, puis l’homme prit le sac et emmena la mère à l’intérieure de la maison. Curieuse, Jade se rapprocha de la maison et se mit assez prêt pour entendre leur conversation. C’est à ce moment qu’elle entendit sa mère clairement dire qu’elle n’en pouvait plus de son mari et qu’elle voulait venir vivre ici, avec le vrai père de ses enfants.

Le sang de Jade ne fit qu’un tour, car sa mère lui avait menti et que son grand frère serait peut-être encore avec elle, s’ils étaient au courant de ça plus tôt. La jeune fille pénétra rapidement dans la petite maison et prit le premier objet qu’elle avait sous la main pour le lancer en direction de sa mère, mais l’homme attrapa le projectile aisément et de manière très vif, comme par un réflexe, bien qu’il fût surpris par l’intrusion de la plus jeune. Il se leva et se dirigea vers Jade, qui courue dans le sens opposé, pas très fière d’elle pour le coup. La course ne dura pas très longtemps, seulement trois mètres, car une force inconnu la souleva et la ramena à l’intérieure. L’homme l’installa sur la table, non loin de sa mère qui se précipita sur elle, avant de lui expliquer toute l’histoire de son frère. La petite fille écouta et reconnu la figure paternelle qui faisait rayonné sa mère de bonheur. C’était aussi cet homme qui avait conseillé de chanter la berceuse à son grand frère. Il se souciait vraiment d’eux, mais il ne pouvait pas se montrer au grand jour, car il faisait partit d’une espèce rare de loup qui était en voie de disparition. On peut même penser que c’est l’unique ressortissant de son espèce, un loup Falkland et aussi l’une des rares espèces de loup à être de poids moyen.

Finalement, sa mère et son père biologique acceptèrent que Jade reste avec eux, elle ne voulait pas rentrer chez son autre père, qu’elle détestait toujours autant. Puis, elle s’était rendu compte que sa mère était bien plus heureuse dans cette petite maison au fond des bois. Elle souriait comme jamais et était heureuse d’être avec l’homme qu’elle aimait, ainsi que sa petite fille. Bien sûr, elle était très inquiète pour son fils, mais elle essayait de ne pas le montrer. Pour le divorce, la mère ne lui demanda rien, mise à part un peu d’argent pour les enfants. Il accepta bien malgré lui et surtout heureux de se débarrasser d’eux. Le père biologique était tout aussi heureux et il apprit même le maniement des armes à la plus jeune, car il lui a toujours dit qu’elle, ainsi que lui et sa mère, ne sera jamais aussi forte que son frère et du gène qui l’habite. C’est ainsi qu’elle réalisa que son arme de prédilection était le Katana des japonais.

Pendant plusieurs années, Jade appris à la perfection le maniement du Katana et elle gagna même plusieurs compétitions et défendis rien que par sa présence plusieurs petit et moyen gabarit, tout comme son frère le faisait. Elle pensait tous les jours à lui et elle avait même entreprit d’écrire une sorte de journal pour lui raconter les journées qu’elle avait passé. Elle était aussi très inquiète pour lui, seul sur cette île de Thérianthrope avec son problème. Est-ce qu’il allait bien ? Qu’est-ce qu’il est en train de faire ? Mange-t-il à sa faim ? Il était un manque terrible pour elle, ses années sans lui étaient un véritable déchirement et de plus, elle n’avait aucun moyen de prendre de ses nouvelles. Mais elle se promit une chose, connaître les Gévaudan sur le bout des doigts.

C’est pour cela qu’un jour, elle entra par effraction dans la demeure de la famille Muller, qui sont en charge de l’Ordre depuis des siècles et elle y a dérobé tous les livres qui faisait référence au gène de son grand frère. Elle n’avait pas vraiment le choix d’agir ainsi, car personne ne lui aurait laisser la chance de lire ces ouvrages, qu’elle lisait sans cesse. Sans s’en rendre compte, elle était devenue la plus experte des Gévaudan dans le monde. Elle était horrifiée, non pas de ce que son frère était, mais par ce qu’il pouvait subir à cause de son gène.

Après quelques années passaient aux côtés de ses parents, elle décida de retrouver son grand frère. Elle leur en avait fait part et ils acceptèrent sans même contre argumenter. Ils savaient qu’ils avaient besoin de l’un et de l’autre pour avancer dans la vie et que Jade ferait tout pour le retrouver. Au moment de monter dans l’avion, sa mère lui donna une lettre, qu’elle devait donner à Jean-Loup en arrivant. C’était pour lui expliquer les derniers événements et aussi tout l’amour qu’elle a pour lui malgré la distance et ces années sans lui. Quant à son père biologique, il lui donna une petite boîte qu’il avait fabriqué de ses mains, une boîte à musique qui exécutait la berceuse qu’elles fredonnaient le soir. Jade sourit en voyant cela et elle prit ses parents dans ses bras avant de monter dans l’avion, impatiente de revoir son grand frère.

Une fois sur le bateau, qu’elle avait pris après l’avion, elle vit l’île au loin. Elle respira un grand coup et laissa échapper une petite larme qui coula le long de son visage. Elle ne savait pas comment expliquer à Jean-Loup que c’était bien elle. Jade allait sûrement passer son temps à l’observer au début avant de lui adresser la parole, regardant comment il est aujourd’hui. Elle avait bien changé, elle était devenu une femme accomplie, belle par son physique, son regard et impitoyable par son esprit et sa force de combat. « Que lui dire ? A quoi ressemble-t-il ? Va-t-il me reconnaître ? ». Jade tourne la clé de la boîte à musique pour écouter la berceuse… pour se détendre, pour se calmer.

Autre :
Rien d’autre.


Suppléments


Le code : Validé.
Ton pseudo : Ichibari
Ton âge : Toujours 30 ans
Notre découverte : DC de Masa Noriki
Ta présence : Tous les jours
Ton avatar : Saeko Busujima de Highschool of the Dead.
Tes références : OAVs vu
Un rajout : Ne changez rien !

un distributeur de câlins !
avatar
Animal : Loup gris
Race : Louve grise - lourd
Orientation : Bisexuel
Messages : 47
Localisation : Là où tu ne m'attends pas
Emploi/loisirs : Junior - 3ème année - club d'arts martiaux
Humeur : Neutre

Carte d'identité
Dominance: Ambivalent
Taille: 1m74
Poids: Entree 55kg et 58kg
Voir le profil de l'utilisateur http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t989-jade-dundi http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t990-liens-d-une-louve http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t991-les-rp-s-d-une-louve
un distributeur de câlins !


Revenir en haut Aller en bas
Mer 24 Fév - 8:50
C'est bon, je valide ^^ Tu est dans la chambre n°B011 avec Ivanna, Iska et Kumari !
Bonne chance pour te trouver un senior, n'hésite pas à envoyer des mp pour ça !
Et les katanas c'est uniquement au dojo, ou alors ça sera avertissement de la direction pour port d'arme >8D

♣ Tu es validé ♣

Va maintenant faire ta fiche de relations pour pouvoir faire plein de liens différents avec les autres membres du forum, ainsi que ta fiche de RPs pour que tu puisses tout de même savoir où tu en es dans tes aventures sur le forum ! Une demande de logement peut-être intéressante aussi, si tu veux avoir un petit chez toi et surtout... si tu n'es pas un étudiant et que tu en as les moyens~ Et pourquoi pas une demande de parrainage si tu es un junior qui a besoin d'aide ou un senior qui veut proposer son aide ? Tiens ! Nous te donnons même la liste des parrainages pour que tu puisses voir qui est libre ou non ! Allez, va vite faire une demande de RP pour pouvoir découvrir de grandes aventures !



Bonne chance pour la suite ^^
a fucking sexy Doc ~♥
avatar
Animal :
Race : Caïman noir | Poids lourd
Orientation : Bisexuel
Messages : 1039
Localisation : Tu veux pas savoir~
Emploi/loisirs : Infirmier de l'académie
Humeur : Joueuse~

Carte d'identité
Dominance: Dominant
Taille: 1,86m
Poids: 89kg
Voir le profil de l'utilisateur http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t8-aaron-cain-williams-un-croco-pas-si-sage-termine http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t27-les-relations-douteuses-d-un-croco-alcoolo http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t26-les-deboires-d-un-croco-pas-net
a fucking sexy Doc ~♥



Hey toi, viens jouer avec moi Invité~


Badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 24 Fév - 9:08
Ok pas de soucis pour le Katana et je présume que le Boken (le katana en bois d'entrainement) non plus ?
Merci en tout cas pour la validation.
un distributeur de câlins !
avatar
Animal : Loup gris
Race : Louve grise - lourd
Orientation : Bisexuel
Messages : 47
Localisation : Là où tu ne m'attends pas
Emploi/loisirs : Junior - 3ème année - club d'arts martiaux
Humeur : Neutre

Carte d'identité
Dominance: Ambivalent
Taille: 1m74
Poids: Entree 55kg et 58kg
Voir le profil de l'utilisateur http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t989-jade-dundi http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t990-liens-d-une-louve http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t991-les-rp-s-d-une-louve
un distributeur de câlins !


Revenir en haut Aller en bas
Mer 24 Fév - 9:44
(Re) Bienvenue !!

J'allais écrire... mais j'ai pas eu le temps avant Aaron, décidément, ya que des machines dans ce staff /pan/

Je vois que tu aimes HSOD xD essaye de ne pas faire comme dans le gif que tu as partagé il y a peu sur la cb, certains pourraient se mettre à saigner du nez sans raison *fui*
un Gros Ourson Wasabi ~
avatar
Animal :
Race : Ours polaire / Gros gabarit
Orientation : Bisexuel
Messages : 241
Emploi/loisirs : Employé des bains
Humeur : Marqué

Carte d'identité
Dominance: Dominant
Taille: 1m83
Poids: 75kg
Voir le profil de l'utilisateur http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t781-shiro-blanc-innocent-la-blague http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t791-un-calin-ou-mon-poing-shiro http://sexpistolsacademyv2.forumactif.org/t790-recapitulatif-des-rp-shiro
un Gros Ourson Wasabi ~


~:
 

Badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sex Pistols Academy :: Gestion du personnage :: Fiche personnage :: Les poids lourds-